Belle Île On Air

Belle Île On Air

Belle Île On Air

octobre 2015 | Reportage Son

Un festival très chaud

Profondément attachés à leur île, leur « caillou » comme ils la surnomment, des Bellilois ont imaginé un festival de musiques actuelles, histoire de contribuer à l’animation de l’été insulaire. D’édition en édition, Belle Île On Air (BIOA pour les initiés) gagne en notoriété, attirant depuis huit ans un public jeune, mais aussi familial, dont le nombre ne fait que croître. Mais comment gère-t-on la logistique d’un tel événement lorsque 15 km d’eau vous séparent du continent ?

Depuis 2008, l’association Tomm Eo (« c’est chaud » en breton) organise Belle Île On Air pour offrir à un maximum de spectateurs de la musique actuelle de qualité. Chaque année, le bois du Génie, un lieu magique classé Natura 2000, clos de murs et situé au pied de la citadelle Vauban, prend des allures de camp de vacances, où la musique et le street art règnent en maîtres. Pour équiper le site, toute l’année on récupère, on recycle et bricole ce qui deviendra le décor de la prochaine édition : les palettes sont muées en fauteuils, les tourons électriques en tables, les containers à café sous vide connaissent une seconde vie sous forme de cendriers, etc. Tous les talents locaux, graffeurs, scénographes, électriciens, charpentiers… sont mobilisés. Pour accueillir les artistes, des caravanes sont louées (l’association en possède trois, réaménagées en bureaux), les toilettes sèches individuelles sont fabriquées maison (et mises à disposition pour d’autres événements), le compost obtenu est redistribué aux agriculteurs locaux. Ici, rien ne se perd !

Newsletter

Rejoignez la mailing list de SONO Mag et recevez chaque semaine les dernières News.

DANS LA RUBRIQUE SON, LIRE AUSSI...

Share This