Cameo Zenit B 60

Cameo Zenit B 60

Cameo Zenit B 60

juillet 2018 | Test Lumière & Vidéo

Un article de

FRANÇOIS GUILLET / GERMAIN BELLANGER

Rêvé par les prestataires, réalisé par Cameo

Cameo a décidé de frapper très fort avec un cahier des charges vraiment ambitieux pour un PAR à LED : étanche, puissant, totalement autonome et résolument pro. Il est toujours très intéressant de tester un produit qui se veut ultime. En règle générale, le moindre défaut a du mal à se faire pardonner dans cette gamme, et le prix est un facteur fondamental !

L’ASPECT, LE SYSTÈME D’ACCROCHE, LA MANIPULATION, LE MODE D’EMPLOI

D’entrée de jeu, nous sommes séduits par l’esthétique du produit. Ses proportions sont harmonieuses et ses courbes agréables à l’œil. Les deux tiers de la profondeur du projecteur sont occupés par de sobres ailettes de dispersion de calories dont les rondeurs donnent son charme à l’appareil. Le tiers avant correspond à la lentille abritant les quatre optiques de LED. Sa masse est raisonnable avec 5,4 kg. La double lyre est sérieuse et les papillons de serrage ne sont pas prêts de vous lâcher. Toute la visserie est équipée de rondelles de serrage. Les manipulations sont faciles et les réglages ne bougeront pas. La double lyre permet de le poser au sol et de le régler ou de l’accrocher à une structure avec un collier sans oublier l’élingue passée dans l’œillet bien prévu à cet effet.

Nous avons reçu la version noire mais il existe aussi en chromé. La connexion est IP 65 avec des True One Seetronic pour l’alimentation et des embases XLR cinq points avec capuchons pour le data. Pas de trois points, que du cinq. C’est un produit résolument professionnel. Notez que cette connexion data IP65 s’utilise avec un câble DMX standard sans adaptateur. Il dispose d’un interrupteur pour optimiser le fonctionnement sur batterie. L’afficheur est aussi sobre qu’efficace et nous semble conçu pour durer tout en respectant l’IP du projecteur. Les caractères OLED sont lisibles et les quatre touches réagissent parfaitement. Le mode d’emploi multilingue, dont le français, fourni avec le projecteur nous donne toutes les informations nécessaires, il n’y a là aucune critique à formuler. La page du site Adam Hall décrivant le projecteur est en français aussi et vous y trouverez un maximum d’informations, bravo.

DANS LA RUBRIQUE LUMIÈRE & VIDÉO, LIRE AUSSI...

Share This