JTSE 2017

JTSE 2017

JTSE 2017

janvier 2018 | Reportage Son

Un article de

Éric Moutot

21e édition et toujours le même enthousiasme

Tout juste deux semaines après le SATIS, nous étions de retour aux Docks de Paris pour la vingt-et-unième édition des JTSE avec plus de cent-cinquante exposants répartis sur les 3200 m2 du dock Pullman, les désormais traditionnelles boîtes noires du lightening au dock Eiffel ainsi que les récentes productions audio au dock Haussmann, où se tenaient les tables rondes, dont celle animée par votre magazine préféré.

Du côté des tendances audio, nul doute que le protocole Dante se décline à tous les étages, et que les passerelles réseau se rapprochent. Après être restés longuement cantonnés dans un registre expérimental, voire confidentiel, les formats immersifs à destination du spectacle vivant font ou feront très bientôt leur entrée dans les salles de théâtre et les lieux de diffusion musicale, tandis que tablettes et smartphones s’invitent dans toutes les installations.

Dans l’univers de la lumière, cette édition des JTSE est marquée par six produits nouveaux et totalement concurrents, qui proposent chacun une ou même deux découpes asservies à LED de forte puissance, à plus de 400 watts. La LED blanche a vraiment pris le pas sur la solution RVB, au moins pour le spot. Autre mouvement de fond, la nostalgie de l’halogène. De nombreux produits à variation de température de couleur s’adonnent au red shift (initié par ETC depuis quelques années), à savoir une simulation de rougeoiement de filament en bas de graduation, plutôt réussie dans l’ensemble.

Enfin, pour les deux mondes (audio & lighting), notons une fin d’année avec de grandes manœuvres : pour la lumière, Martin étant distribué par Algam, Chauvet ouvrant sa filiale européenne avec une partie de l’ancienne équipe Martin et Robe, accueille des transfuges du triangle jaune, tandis que dans l’audio, Arbiter rejoint Freevox et Sedia développement (maison mère de Freevox) prend une participation majoritaire dans Audiopole (à lire dans les pages News). Et si AKG a définitivement fermé ses portes, une partie du personnel R & D a décidé de continuer l’aventure en créant Austrian Audio, avec pour objectif d’aller dans de nouvelles directions. L’équipe d’ingénieurs a beaucoup d’idées et le public les découvrira au cours des prochains mois.

Newsletter

Rejoignez la mailing list de SONO Mag et recevez chaque semaine les dernières News.

DANS LA RUBRIQUE SON, LIRE AUSSI...

Abonnez-vous à la Newsletter SONO Mag

Abonnez-vous à la Newsletter SONO Mag

Rejoignez notre mailing list pour recevoir les dernières News publiées par le magazine

Votre inscription a bien été prise en compte ! Vous allez recevoir un email de confirmation.

Share This