LA CONSOLE YAMAHA M7CL

LA CONSOLE YAMAHA M7CL

LA CONSOLE YAMAHA M7CL

janvier 2016 | Entretien Son

entretien

Acteur incontournable de la scène numérique, Yamaha distribue une vaste gamme de consoles destinées principalement au live, dont la M7CL qui se retrouve sous trois déclinaisons : 32, 48 et 48ES. Si chacune d’elle apporte son lot d’options et de possibilités, l’entretien, lui, reste le même. Le constructeur japonais conçoit ses consoles en gardant à l’esprit un accès facile qui nous aidera grandement.

UNE MAINTENANCE ÉTAPE PAR ÉTAPE

Le gros avantage des consoles Yamaha est que la méthode d’approche reste sensiblement identique d’un modèle à un autre. La M7CL-48 se distingue par trois panneaux séparés dont deux, aux extrémités, sont destinés à la gestion des Faders et entrées. De 1 à 32 à gauche, et de 33 à 48 à droite. Le panneau du milieu gère la technologie Centralogic et rassemble le reste des fonctions : alimentation, cartes optionnelles, carte mère, bus de données…

LES PRÉCONISATIONS DU REVENDEUR

Le service technique Yamaha nous indiquent que 80 % des interventions nécessaires sur la console sont liées aux Faders, une constatation que chacun d’entre nous a pu faire au fil du temps. L’écran tactile se nettoie quant à lui simplement au chiffon sec ou très légèrement humidifié pour les tâches les plus tenaces.

LES DIFFÉRENTES PARTIES DE LA M7CL-48

La console comporte trois éléments distincts auxquels on accède en soulevant des panneaux, comme on le ferait avec un capot de voiture. Les panneaux seront retirés de leur support afin d’aller un peu plus en profondeur dans le nettoyage et surtout pour nous permettre d’atteindre les modules de Faders. Prévoyez un plan de travail assez large et proche de la console pour y poser les éléments.

Newsletter

Rejoignez la mailing list de SONO Mag et recevez chaque semaine les dernières News.

DANS LA RUBRIQUE SON, LIRE AUSSI...

Share This