La régie son pas à pas

La régie son pas à pas

La régie son pas à pas

juillet 2018 | Tutoriel Son

Un article de
Olivier Chambin

2e partie / Le choix du matériel

Les formations musicales sont très diverses et comprennent de nombreuses variables : un chanteur invité, des chœurs, des instruments électroniques nombreux, une batterie spécifique… Après la pêche aux informations, continuons la phase préparatoire en choisissant du matériel adapté pour une formation type.

CONFIGURATION

Prenons une formation à quatre musiciens, chant, guitare, basse et batterie. Les sources disposent de niveaux sonores variés, nécessitant de reprendre chaque élément en sonorisation pour les rééquilibrer. En plaçant des micros à proximité de chaque source, nous pouvons les isoler et les traiter indépendamment pour obtenir le son souhaité. Cela demande un nombre important de micros et d’entrées dans la console.
Chaque source captée peut être envoyée individuellement dans les retours, au gré des demandes des musiciens. L’utilisation des sorties auxiliaires pré-fader permet d’ajuster le niveau dans les circuits de retours, sans influence en façade. La prise de son en proximité prive les sources de leur acoustique. Elle sera ajoutée artificiellement par des effets temporels (réverbération, écho et délai).

LE CHOIX DES MICROS

Certains micros captent le son provenant de toutes les directions, ils sont dits omnidirectionnels. D’autres sont directifs, modifiant la sensibilité en fonction de l’angle entre le micro et la source. Sur scène, les directivités cardioïdes (sélectives) et hyper-cardioïdes (très sélectives) sont les plus utilisées. Elles évitent la reprise des autres instruments dans le micro et le phénomène de larsen. D’un point de vue technologique, nous avons deux grandes catégories de micros : Les dynamiques Leur coût réduit et leur bonne qualité audio en font des compagnons idéaux sur scène. Ils sont capables de supporter des niveaux sonores très élevés : fût de batterie, ampli à dix, sortie de pavillons. Et ils sont très efficaces pour restituer la voix. Les électrostatiques Ils nécessitent une alimentation fantôme 48 V pour fonctionner. Leur sensibilité est appréciée sur les instruments acoustiques de faible niveau. Nous les retrouvons aussi comme micros d’ambiance, ou pour restituer des timbres riches comme le charley.

DANS LA RUBRIQUE SON, LIRE AUSSI...

Share This