Le son des concerts d’Ibrahim Maalouf depuis 2006

Le son des concerts d’Ibrahim Maalouf depuis 2006

Le son des concerts d’Ibrahim Maalouf depuis 2006

novembre 2016 | Reportage Son

Avec Jean Lyonnet

Ibrahim Maalouf a commencé en tant que sideman, ces musiciens qui accompagnent les leaders. Quand, en 2006, il sort Diaspora, le premier album à son nom, sa carrière prend un nouveau tour. Pour l’accompagner dans l’aventure, il constitue une équipe et choisit Jean Lyonnet pour le son live. Depuis dix ans donc, Jean a mixé la quasi intégralité des tournées, dans un univers musical qui a évolué de l’acoustique au rock progressif, se tintant même d’électro pour la tournée Red & Black Light, qui compte une centaine de dates. Nous l’avons rencontré début octobre au Zénith de Dijon.

SONO Mag : Dix ans déjà que tu accompagnes le succès d’Ibrahim. Quelles évolutions as-tu vécues et comment t’y es-tu adapté ?

Jean Lyonnet : Le premier des paramètres est que nous jouons dans des salles de plus en plus grandes. Il y a cinq ans, les concerts se déroulaient souvent dans les théâtres ou maisons de la culture. La plupart du temps, je mixais sur le système en place. Aujourd’hui, j’ai des demandes assez précises sur la diffusion.

SONO Mag : Pourtant, ta fiche technique est assez ouverte côté systèmes.

J. L. : Je propose en effet pour l’accueil les quatre ou cinq marques majeures, sans imposer quoi que ce soit. J’ai une deuxième fiche avec le détail d’un kit type en L-Acoustics K2, correspondant à une demi jauge de Zénith, un peu comme ici. Le K2 constitue en fait une option prioritaire. Sur les festivals d’été, nous avons souvent eu du K1. Hier, nous avons joué sur Adamson E15, la semaine dernière sur du d&b, des solutions différentes mais intéressantes. Bien que cela n’arrive pas souvent, j’aime bien travailler sur de gros systèmes Meyer Sound. Le problème est qu’il n’y en a pas assez de disponibles en France. Mais la vraie grosse baffe, c’est quand j’ai la chance de pouvoir mixer sur du JBL VTX V25. C’est vraiment un excellent système, une sorte de K2 surpuissant. Nous l’avons utilisé à Istanbul où la régie était à une soixantaine de mètres, le son était propre, clair et ultra-puissant. J’obtenais mes 105 dB(A) sans forcer le moins du monde

Newsletter

Rejoignez la mailing list de SONO Mag et recevez chaque semaine les dernières News.

DANS LA RUBRIQUE SON, LIRE AUSSI...

Share This