LES BMFL DE PATRICK MÉEÜS POUR LES CHORÉGIES D’ORANGE

LES BMFL DE PATRICK MÉEÜS POUR LES CHORÉGIES D’ORANGE

LES BMFL DE PATRICK MÉEÜS POUR LES CHORÉGIES D’ORANGE

17 Oct 2017 | Lumière & Vidéo

Devant une scène majestueuse, dix-mille spectateurs ont pu apprécier la mise en lumière de Patrick Méeüs avec trente-et-un BMFL Blade du parc de Dushow Nice pour l’opéra Aïda de Verdi. « Je trouve le BMFL exceptionnel, il est très bien conçu et c’est parfait pour ici, en vue des distances à couvrir », analyse Patrick. Question distance, le théâtre antique offre effectivement une aire de jeu considérable. Avec un fond de scène de 103 m de long et 37 m de haut et des points d’accroche situés entre 30 et 60 m du plateau, la puissance du BMFL est appréciée. C’est la version Blade qui a été choisie. Celle-ci est en effet identique à la version Spot, mais avec le module de couteaux. Il y a donc ici une véritable précision de l’étale. « Le BMFL Blade est vraiment très puissant et c’est bien pratique, explique l’éclairagiste. On est sur une machine qui dispose bien d’un quart de puissance supplémentaire par rapport aux produits concurrents que j’utilisais jusqu’alors. Même si les projecteurs jouent souvent entre 25 et 75% de leur capacité, on est bien heureux d’avoir la réserve de puissance quand c’est nécessaire. »  ■

Newsletter

Rejoignez la mailing list de SONO Mag et recevez chaque semaine les dernières News.

Sorry, no posts found.
Abonnez-vous à la Newsletter SONO Mag

Abonnez-vous à la Newsletter SONO Mag

Rejoignez notre mailing list pour recevoir les dernières News publiées par le magazine

Votre inscription a bien été prise en compte ! Vous allez recevoir un email de confirmation.

Share This