L’OPÉRA DE ZURICH SE MODERNISE AVEC LES CONSOLES AUDIO LAWO IP

L’OPÉRA DE ZURICH SE MODERNISE AVEC LES CONSOLES AUDIO LAWO IP

L’OPÉRA DE ZURICH SE MODERNISE AVEC LES CONSOLES AUDIO LAWO IP

13 Fév 2018 | Son

La console de mixage Lawo mc²66 qui était auparavant installée dans la régie son a été remplacée par une mc²56, et une seconde mc²56 également installée dans l’auditorium en mode miroir. Ainsi les configurations, les snapshots et autres réglages des paramètres effectués sur une console peuvent également être rappelés sur l’autre. Cela garantit une préparation efficace des shows, en particulier lorsque les systèmes Microport sont de plus en plus utilisés. Gérés de cette façon, les projets d’opéra musicaux et pour enfants prévus pour le futur seront plus faciles à mixer dans le hall. Les nouvelles consoles de mixage Lawo offrent quarante-huit faders dans la régie – une console à trente-deux faders avec un prolongateur à seize faders pouvant également être connectés à la console du hall – et seize faders à FOH, les deux partageant un noyau commun.

Auparavant installé avec le mc²66, ce noyau reste le cœur du système et a été étendu avec Wave SoundGrid, Gold Bundle, avec une carte Dante supplémentaire. La capacité de la carte de routage redondante est de 8 192 x 8 192 canaux mono ; quatre cartes DSP fournissent cent-quatre-vingt-douze canaux de traitement ad’hoc. Les deux consoles peuvent être utilisées de manière autonome ou en mode deux personnes de sorte que, par exemple, les enregistrements soient gérés à partir de la régie son pendant que la console de l’auditorium est utilisée comme système de sonorisation. En outre, l’Opéra de Zurich utilise le Wave Field Synthesis (WFS), dans lequel trente-deux positions d’écoute possibles sont contrôlées via les consoles Lawo. La grande matrice permet une intégration facile de 3D Sound SSW (Spatial Sound Wave) de Fraunhofer IDMT pour les applications Surround et Spatial Acoustic, actuellement quatre-vingt-huit canaux. La technologie SpatialSound Wave de l’IDMT permet une lecture audio basée sur des objets et génère un sweet spot étendu par rapport aux systèmes de lecture conventionnels, ainsi que la possibilité de créer des productions audio compatibles avec n’importe quelle configuration de haut-parleurs.

Oleg Surgutschow, chef du département son de l’Opéra de Zurich, est très satisfait de ses nouveaux composants Lawo : « J’apprécie particulièrement les caractéristiques sonores du système de traitement du signal Lawo, explique-t-il, la possibilité d’intégrer le SoundGrid aux plugins Wave. Il est beaucoup plus facile pour nous de mixer en direct. Les possibilités presque illimitées du routeur sont également importantes pour notre planification à long terme et notre développement ultérieur. » ■

Newsletter

Rejoignez la mailing list de SONO Mag et recevez chaque semaine les dernières News.

Share This