AKG C314

AKG C314

AKG C314

avril 2016 | Test Son

Un article de

Cédric Huet

Dans la lignée de la tradition familiale

La famille des micros AKG s’est agrandie. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que la société autrichienne ne lésine pas su la qualité, tant au niveau de l’audio que de la conception et la fabrication. Reprenant les bases du désormais très célèbre C414 XLS, l’objectif d’AKG est d’offrir une extrême précision dans la captation, tout en s’adaptant à des conditions plus rudes d’utilisation, dans une gamme de prix plus accessible.

AKG nous livre son micro dans une petite mallette noire, dont la mousse thermoformée protège le micro et ses accessoires, à savoir une suspension de type studio, une bonnette anti-vent et une pince standard plutôt destinée à la scène. Au premier abord, le C314 ressemble au C214, version plus modeste du standard C414. Pour la même longueur de corps, la grille est plus imposante, avec des angles moins saillants. Aucun rapport avec l’audio, me direz-vous ? Rien n’est moins sûr, puisqu’il s’agit ici de répondre aux attentes des utilisateurs quant aux différentes directivités. Petite particularité, les teintes utilisées pour les corps et les grilles permettront de rapidement reconnaître un modèle parmi ceux de la gamme. On remarque très vite que quelques détails diffèrent. Les commutateurs organisés sur trois des quatre côtés du micro sont d’une facture assez basique. De plus, aucune diode ne permet de visualiser les réglages, mise à part celle de surcharge. Il faut donc être très attentif et délicat.

Newsletter

Rejoignez la mailing list de SONO Mag et recevez chaque semaine les dernières News.

DANS LA RUBRIQUE SON, LIRE AUSSI...

Share This