PEUT-ON TRAVAILLER ALORS QU’ON EST MALADE ?

PEUT-ON TRAVAILLER ALORS QU’ON EST MALADE ?

PEUT-ON TRAVAILLER ALORS QU’ON EST MALADE ?

1 Avr 2018 | Éco & Social / Divers

Dans une décision du 12 octobre 2017, la Cour de cassation a validé le licenciement pour faute grave d’un salarié, qui était venu travailler alors qu’il savait qu’il n’était pas en capacité de le faire en raison de sont état de somnolence lié à la prise de médicaments. La Cour de cassation a considéré que le salarié avait été licencié non pas en raison de son état de santé, mais pour avoir continué à travailler sachant qu’il n’était pas en mesure de le faire, mettant alors en danger ses collègues de travail. ■

Newsletter

Rejoignez la mailing list de SONO Mag et recevez chaque semaine les dernières News.

Share This