Pyrotechnie : quelles règles de prévention ?

Pyrotechnie : quelles règles de prévention ?

Pyrotechnie : quelles règles de prévention ?

octobre 2017 | Eco & Social

Tout feu… mais (si possible) pas tout flamme

Tirer un feu d’artifice ou réaliser un spectacle pyrotechnique exige compétences et adresse en raison des risques encourus, tant pour l’artificier que pour le public. Mais le danger n’est pas seulement présent pendant les représentations. Les types d’articles pyrotechniques et leur stockage doivent également être des sujets de vigilance. Il s’agit donc des questions relatives à l’acquisition, la détention et l’utilisation de produits pyrotechniques.

PRÉAMBULE

Une législation spécifique encadre les spectacles dans lesquels des produits pyrotechniques sont utilisés. Qu’il s’agisse d’événements publics ou privés, ces règles vont concerner les qualifications à détenir, les autorisations et/ou agréments à obtenir, les systèmes de protection à mettre en œuvre pour assurer la sécurité des personnes et, le cas échéant, préserver les bâtiments, ou encore le stockage des produits à utiliser. Vaste programme que nous allons aborder sans artifices !

DÉFINITION

On entend par spectacle pyrotechnique toute représentation devant un public dans le cadre d’une manifestation publique ou privée comprenant soit : a) des artifices de divertissement de la catégorie 4 ou des articles pyrotechniques destinés au théâtre de la catégorie T2 ; b) des artifices de divertissement des catégories 2 ou 3, ou des articles pyrotechniques destinés au théâtre, de la catégorie T1, dont la quantité totale de matière active est supérieure à 35 kg. (art. 2 décret n° 2010-580 du 31 mai 2010 relatif à l’acquisition, la détention et l’utilisation des artifices de divertissement et des articles pyrotechniques destinés au théâtre).

QUELS PRODUITS ?

La gradation des produits est déterminée par leur niveau de dangerosité, qui lui même définit le type d’utilisation qui peut en être fait, par qui et avec quelle compétences ou certifications. Ainsi, les produits pyrotechniques sont divisés en trois catégories : les artifices de divertissement (F1 à F4), les articles de pyrotechnie destinés au théâtre (T1 et T2), et les articles de pyrotechnie (T1 et T2). Dans chacune de ces trois catégories, on distingue les articles de dangerosité : – très faible, comme le F1 utilisable par des mineurs de 12 ans, ou faible, ne nécessitant aucun certificat de qualification comme le T1 ou le P1, ce dernier n’étant pas accessible à des particuliers …

Newsletter

Rejoignez la mailing list de SONO Mag et recevez chaque semaine les dernières News.

DANS LA MÊME RUBRIQUE, LIRE AUSSI...

Abonnez-vous à la Newsletter SONO Mag

Abonnez-vous à la Newsletter SONO Mag

Rejoignez notre mailing list pour recevoir les dernières News publiées par le magazine

Votre inscription a bien été prise en compte ! Vous allez recevoir un email de confirmation.

Share This