RELOOP KUT

RELOOP KUT

RELOOP KUT

juin 2018 | Test Dj & Prod

Un article de

David Duriez

Une arme ultime pour les battles de scratch

Dernière-née de chez Reloop, la table de mixage KUT a été pensée et conçue pour le scratch et les DJs hip hop. Sous son apparence plutôt classique qui n’est pas sans rappeler la PMC05 de Vestax, on découvre une machine moderne, compatible DVS et contenant une interface audio USB. Robuste et dotée d’un cross-fader innoFADER sans contact pour un déplacement le plus fluide possible, ainsi que de complets réglages des courbes de fondu, la KUT est particulièrement bien équipée pour répondre aux attentes des « turntablists » les plus pointus.

SORTIE DU CARTON

C’est une petite table, légère (elle fait à peine 4 kg) et robuste qui s’échappe de l’emballage lors de l’ouverture du carton. Elle est belle et semble très solide, sensation due à l’assemblage sans faille et à l’aluminium brossé de la partie inférieure de la table. Excellent choix par ailleurs que cet aluminium brossé car on comprend tout de suite que cette petite machine est conçue pour être touchée et manipulée ardemment et ainsi, grâce à cette partie en métal, les traces de doigts ne se figeront pas ou seront faciles à éliminer. Un très bon point. Le reste de la conception ne déçoit pas et c’est immédiatement confiant que j’ai donc connecté la KUT.

INSTALLATION ET BRANCHEMENT

Une installation très simple puisqu’il s’agit simplement de connecter deux sources, vinyle ou CD, sur les entrées RCA et un amplificateur sur la sortie master ou booth, chacune contrôlée par un potentiomètre dédié. Une fois les branchements effectués, la table Reloop KUT devient donc une interface de choix entre deux platines pour effectuer scratches et passe-passe grâce à son cross-fader innoFADER ultra précis. Celui-ci est extrêmement fluide grâce à sa technologie sans contact qui supprime la piste carbone des curseurs classiques. Ici pas de friction, tout est numérique, le gain en rapidité est exceptionnel. Dans le même ordre d’idée, plus besoin de lutter contre la poussière : l’entretien et le démontage régulier de la plaque n’est plus nécessaire, un simple nettoyage ponctuel suffit amplement. Vous l’aurez compris, le cross-fader étant la pièce centrale ici, un soin tout particulier lui a été apporté. Deux boutons situés sur la gauche de l’appareil permettent de régler la courbe d’attaque (CH) et le degré de fondu (XF) afin d’ajuster la vitesse de coupure suivant les besoins. Dommage que ces boutons soient si petits et durs à tourner en pleine action.

DANS LA RUBRIQUE DJ & PROD, LIRE AUSSI…

Share This