RETARD OU ABSENCE EN RAISON DE GRÈVE DES TRANSPORTS, DES SANCTIONS POSSIBLES ?

RETARD OU ABSENCE EN RAISON DE GRÈVE DES TRANSPORTS, DES SANCTIONS POSSIBLES ?

RETARD OU ABSENCE EN RAISON DE GRÈVE DES TRANSPORTS, DES SANCTIONS POSSIBLES ?

13 Juin 2018 | Éco & Social / Divers

Non ! Un employeur ne peut pas sanctionner un salarié retardataire ou absent en raison de grèves de transport, car ce dernier peut invoquer la force majeure. Par contre, le maintien de la rémunération du salarié sur les heures ou les jours d’absence n’est pas de droit (sauf accord ou convention collective le prévoyant). Seule solution pour ne pas être pénalisé financièrement en plus du reste, le salarié peut récupérer les heures de travail perdues ou transformer sa journée d’absence forcée en RTT ou en jour de congé payé, avec l’accord de l’employeur. L’idéal : faire du télétravail lorsque cette solution a été aménagée dans l’entreprise.

Newsletter

Rejoignez la mailing list de SONO Mag et recevez chaque semaine les dernières News.

Share This