Six systèmes colonne à la une

Six systèmes colonne à la une

Six systèmes colonne à la une

mai 2018 | Dossier du mois

Un article de

AURORE BOUIT / THIERRY BRUGIER / ÉRIC MOUTOT

Le line array pour tous ?

On nous demande régulièrement si les ensembles amplifiés composés d’un caisson de grave et de modules médium-aigu se présentant sous la forme de colonne se comportent de la même façon que les « line array » (que nous devons plus rigoureusement appeler « ligne source »). Afin de répondre à cette question, mais aussi à bien d’autres, nous avons sollicité diverses marques et testé dans le détail certains de leurs systèmes disponibles sur le marché.

Le rendez-vous était pris au théâtre de l’Envol, à Viry-Châtillon, afin de consacrer deux journées à l’écoute et aux mesures des systèmes. Six marques étaient représentées, avec pour condition de proposer un kit s’inscrivant dans une limite de prix définie à moins de 3 000 €, de quoi voire large en restant dans des budgets raisonnables.

La description de ce type de systèmes diverge d’un fabricant à l’autre mais beaucoup utilisent le terme « array », qui nous rappelle, sans vraiment aller jusqu’à l’assumer complètement, l’appellation « line array », elle même déjà un peu plus globale que la notion de « ligne source » qui s’applique aux « gros » systèmes sous forme de bananes utilisés en concert.

Certains manuels ou contenus publicitaires insistent aussi sur le caractère de dispersion très large de ces colonnes. On nous les présente étant capables de diffuser sur 360°, ou presque ! Une caractéristique en contradiction avec le comportement « array » revendiqué par ailleurs.

Sur la scène de notre théâtre, de jardin à cour, sont en place la Bose L1 Compact, la FBT Vertus CS1000, la HK Audio Elements Big Base SI, la JBL Eon One Pro, la LD systems CURV 500 TS, et la RCF Evox JMIX 8. En plus d’une écoute des titres habituellement utilisés pour les tests SONO Mag seront tracées les courbes de réponse, déterminée la zone de confort d’écoute, et bien entendu les distances de pertes de niveaux de 3 dB et 6 dB pour mettre en évidence la plus ou moins grande pertinence du comportement « ligne source ».

Nous avons choisi le théâtre de l’Envol pour ses dimensions et son acoustique. Le gradin en position déployée induit un comportement assez mat, non seulement agréable mais aussi propice aux écoutes et aux mesures dans de bonnes conditions.

Nous tenons ici à remercier la commune de Viry-Châtillon et son service culturel pour la mise à disposition du lieu.

DANS LA RUBRIQUE SON, LIRE AUSSI...

Share This