Soleil nocturne sur Fourvière

Soleil nocturne sur Fourvière

Soleil nocturne sur Fourvière

janvier 2017 | Reportage Lumière & Vidéo

Une installation de la Fête des Lumières

Le site monumental de la colline de Fourvière est emblématique de la ville de Lyon.
Surplombant la Saône et la presqu’île, il offre un espace de création d’une exceptionnelle ampleur.
Pour l’édition 2016, Philippe Cotten, l’artiste sélectionné, y fait apparaître un énorme soleil qui inonde de lumière les chevets de la Cathédrale Saint-Jean et de la Basilique de Fourvière ainsi que l’immense façade à colonnes du Palais de Justice.

Les rituelles illuminations lyonnaises du 8 décembre remontent à l’année 1852. L’inauguration différée d’une statue de la Vierge coiffant le clocher de l’ancienne Chapelle de Fourvière donnent alors lieu à des illuminations spontanées de la célèbre colline que contourne la Saône. Aussitôt transformée en rite annuel, la Fête des Illuminations se voit rebaptisée « Fête des Lumières » en 1989 et prend depuis lors une dimension événementielle de plus en plus grande, attirant pendant trois ou parfois quatre soirs des millions de visiteurs. En raison de considérations à la fois historiques et symboliques, le spectacle de la colline de Fourvière éclairée constitue, chaque année, l’une des plus importantes installations de la fête.

L’artiste Philippe Cotten – ou CozTen – est un familier du lieu. Cet auteur-réalisateur et scénographe d’événements qui se veut « réveilleur de sites » a déjà investi la célèbre colline lors des éditions 2006 et 2010. Il en connaît donc les charmes mais aussi les difficultés. Après avoir fait monter une lune de 18 mètres de diamètre jusqu’à 100 m de hauteur en 2010, il choisit cette fois de faire apparaître sur la crête un gigantesque soleil qui illumine de ses rayons les trois principaux édifices de la rive droite de la Saône.

Ce spectacle, produit par Fa Musique, est une boucle de 3 minutes qui se contemple depuis la rive opposée. Si l’éclairage de la Cathédrale Saint-Jean, de la Basilique de Fourvière et du Palais de Justice présentent une mise en œuvre relativement simple, la réalisation du Soleil lui-même relève en revanche de la prouesse technique. Il en est de même pour le dispositif de contrôle à distance qui opère à près de 900 m avec une ouverture quasiment équivalente.

Newsletter

Rejoignez la mailing list de SONO Mag et recevez chaque semaine les dernières News.

DANS LA RUBRIQUE LUMIÈRE & VIDÉO, LIRE AUSSI...

Share This