STANLEY 12-IN-ONE

STANLEY 12-IN-ONE

STANLEY 12-IN-ONE

avril 2018 | Tutoriel Entretien

Le multi-outil pour tous

Chaque technicien utilise des multi-outils. Et pourtant, tous ne peuvent pas, ou ne souhaitent pas investir dans l’un des modèles prestigieux vendus plus d’une centaine d’euros. En cause, la crainte de le perdre ou de se le faire chaparder. Voici peut-être la solution : le Stanley 12-in-one, vendu… moins de vingt euros, autant dire du consommable. Utilisé pour les réglages lumière comme pour démonter un appareil dans un rack, cet outil va-t-il pouvoir répondre à nos exigences lorsque la caisse à outils est restée à l’entrepôt ? Mettons-le à l’épreuve !

UN MOT SUR STANLEY

Le fabricant américain conçoit, depuis 1843, des outils destinés aux professionnels comme aux amateurs de bricolage. Scies, tournevis, caisses à outils, mètres en tous genres, marteaux, cutter, outils électro-portatifs, niveaux à bulle, gouges, etc., conçus pour être utilisés sur chantier ou tranquillement chez soi, dont la qualité de fabrication est globalement reconnue comme belle, fiable et fonctionnelle. C’est la première fois qu’un outil multifonction fait son apparition dans le catalogue de la marque, aussi espérons que cela nous soit profitable !

DESCRIPTION DU 12-IN-ONE

L’outil est livré dans une pochette en nylon à l’aspect solide et fiable, munie d’un passant d’accroche ceinture et d’un bouton pression destiné à maintenir l’outil en place. En ouvrant la bête nous découvrons donc le 12-in-one à l’aspect rutilant et au design travaillé. Soulignons ce bel effort esthétique ! Son acier inoxydable est sérieusement apprécié et les vis apparentes nous laissent supposer qu’il est possible de remplacer des éléments par la suite. Attention, notons bien que la garantie ne couvre pas la lame qui est considérée comme du consommable par Stanley.

DANS LA MÊME RUBRIQUE, LIRE AUSSI...

Share This