Yamaha HPH-MT220

Yamaha HPH-MT220

Yamaha HPH-MT220

mai 2016 | Test Son

Dynamique et pointu

Le géant japonais Yamaha est sans doute plus connu pour ses instruments de musique, ses consoles de mixage et ses enceintes de monitoring que pour ses casques. Une raison de plus pour s’intéresser au MT220, dont les formes anguleuses rappelleront aux plus anciens les lignes d’un populaire scooter des années 1980 de la marque aux trois diapasons !

Le HPH-MT220 (que nous appellerons MT220) fait partie de la gamme de casques d’écoute studio proposée par Yamaha et sur la face avant du joli emballage cartonné, le fabricant s’autorise une déclaration : « Quand seule la perfection compte. Le meilleur casque de monitoring proposé par Yamaha associe performances hors-normes et confort luxueux. » La perfection sonore existe-t-elle chez un casque au prix couramment pratiqué de 229 euros TTC ? C’est à cette question pleine d’enjeux que nous allons tenter de répondre ! Le MT220 est un casque fermé « circumaural », autrement dit dont les oreillettes entourent (et non écrasent) les oreilles de l’auditeur, une forme en général appréciée pour son confort. Le fabricant met en avant des haut-parleurs spécifiques de 45 mm de diamètre et un bobinage en CCAW (copper-clad aluminium wire). Ce type de conducteur est constitué d’un cœur en aluminium enrobé de cuivre. L’avantage de cette combinaison est de réduire la masse et le coût par rapport à un câble tout cuivre tout en gardant une conductivité et une solidité supérieure à l’aluminium pur.

Newsletter

Rejoignez la mailing list de SONO Mag et recevez chaque semaine les dernières News.

DANS LA RUBRIQUE SON, LIRE AUSSI...

Share This