Clear-Com FreeSpeak II

Clear-Com FreeSpeak II

Clear-Com FreeSpeak II

mars 2017 | Reportage Son

L’intercom HF à la carte

La HF numérique évolue à grands pas. Les fabricants proposent des solutions fiables en 2,4 GHz comme en DECT, et n’oublient pas de faire progresser le côté pratique de leurs solutions, en termes physiques (solidité, légèreté, étanchéité) comme électroniques (latence, qualité audio). Un système à suivre : le FreeSpeak II, signé Clear-Com.

Comme les microphones utilisés par les artistes, les systèmes d’intercom destinés aux techniciens gérant la scène ont longtemps été filaires – les fameux « deux-fils » ou « quatre-fils ». Ils sont ensuite passés au sans fil, essentiel en mobilité, avec la contrainte de ne pas gêner les liaisons « nobles » – les deux systèmes se partageaient les mêmes fréquences autorisées, mais la puissance d’émission nécessaire pour que deux techniciens se parlent d’un bout à l’autre d’un bâtiment est parfois plus élevée que celle demandée par les liaisons HF de la scène à la console de façade ou de retours.
Les systèmes d’intercom sont donc passés au numérique, en utilisant des fréquences hors du spectre HF des artistes et techniciens : typiquement, 1,9 GHz, mais aussi 2,4 GHz si on le désire. Certains utilisent aussi un réseau IP. Quelques marques : Riedel, RTS, ASL, Overline, Studio Technologies… et Clear-Com.

Une évolution bienvenue

Clear-Com est un fabricant américain créé dans les années 1970, connu par exemple pour ses intercoms Analog Partyline. Il propose les systèmes d’intercom numériques HF FreeSpeak au début des années 2000, utilisant les fréquences DECT (Digital Enhanced Cordless Telecommunications), destinées aux téléphones sans fil domestiques ou aux dispositifs d’écoute de bébés à distance). Pratique pour ne pas encombrer le spectre HF des liaisons audio, toujours trop étroit… Autres avantages du numérique : une plus grande efficacité spectrale, permettant de faire passer davantage de signaux dans un même canal HF, et une plus grande robustesse lors du transport en hertzien.

Parmi les premiers clients français : France Télévision, Direct 8, Canal+, La Française des Jeux… Les performances sont satisfaisantes en termes de portée, de 100 à 450 m selon les conditions, la qualité audio aussi… Mais en presta/installation un peu « dure », on notait un petit manque de confiance des utilisateurs sur le côté « robustesse physique » des appareils. Les intercoms des techniciens sont soumis à rude épreuve : chocs, chutes… sont fréquents et peuvent venir à bout d’angles de boîtiers ou de potentiomètres mal protégés. Le fabricant avait plutôt visé l’installation fixe…

Newsletter

Rejoignez la mailing list de SONO Mag et recevez chaque semaine les dernières News.

DANS LA RUBRIQUE SON, LIRE AUSSI...

Abonnez-vous à la Newsletter SONO Mag

Abonnez-vous à la Newsletter SONO Mag

Rejoignez notre mailing list pour recevoir les dernières News publiées par le magazine

Votre inscription a bien été prise en compte ! Vous allez recevoir un email de confirmation.

Share This