Audio-Technica AT-LP140XP

mars 2020Test DJ & Studio

Une platine hybride

Dans le secteur des platines, AudioTechnica est toujours resté dans un segment abordable (entre 100 et 400 €). On se souvient du modèle AT-LP1240, complet en fonctionnalités mix et scratch, qui proposait une sérieuse alternative aux Technics SL1200MK2. Décrite comme professionnelle, la nouvelle AT-LP140XP possède des fonctionnalités DJ limitées en raison d’une conception et d’un son audiophile propres à son caractère hybride.

L’AT-LP 140XP conviendra aux clubs et bars audiophiles spécialisés équipés de sonos Hi-Fi, sélectas du reggae, jazz, rock, soul, funk, disco…, home DJ qui ne font que du mix, ou encore les DJ audiophiles qui sélectionnent des disques pointus sans forcément les caler au tempo et les mixer ensemble. Leur approche de l’ambiance musicale n’est pas exclusivement tournée vers la fête. En effet, il ne s’agit pas de faire danser des milliers de personnes mais plutôt d’apprécier un son chaleureux et précis dans une ambiance élitiste et calme. Dans ce genre de club, à l’instar des bars de jazz, on écoute, analyse et apprécie la musique qui a de la dynamique sur un système de diffusion restituant au mieux la qualité sonore d’origine de la source avec tous les petits défauts qu’elle peut contenir (craquements, souffle, etc.). Par conséquent, cette catégorie de DJ manipule très peu les disques vinyles afin de les préserver au maximum des risques de rayures et d’encrassement.

Il est certain que l’Audio-Technica AT-LP140XP ne conviendra pas à tous les DJ. En effet, sa conception hybride pour audiophiles est antinomique avec la performance de type scratch, qui nécessite une manipulation importante des vinyles et une stabilité proche de la perfection. L’AT-LP 140XP, afin d’absorber au mieux toute forme de vibration, est montée sur des pieds tellement amortissants que le simple fait d’exécuter une pression manuelle sur le vinyle fait pencher la platine et son plateau. Ceci rend la pratique du scratch impossible et exclut donc les Turntablists, les DJ de clubs de type hip-hop, RnB ainsi que les DJs électro qui pratiquent le baby scratch comme technique d’envoi sur temps fort.

Un article de

VINCENT GUEURET