CHAUVET ROGUE WASH 2

CHAUVET ROGUE WASH 2

CHAUVET ROGUE WASH 2

octobre 2015 | Test Lumière & Vidéo

Un modèle de cohérence

Chauvet récolte aujourd’hui les fruits de ses efforts concernant la qualité et la montée en gamme de ses produits. Nous découvrons ici et maintenant son Rogue Wash 2, un projecteur Wash/Beam qui est un parfait exemple de cette démarche.

L’ASPECT, LE SYSTÈME D’ACCROCHE, LA MANIPULATION, LE MODE D’EMPLOI

Ce projecteur se trouve dans la catégorie « petite taille » de ce dossier. Il est compact, léger et facile à transporter grâce à ses deux petites poignées. Les radiateurs autour de la tête sont presque invisibles et se fondent dans le plastique noir et mat de la coque. L’afficheur s’accompagne de quatre boutons de navigation et d’un voyant rouge clignotant en cas de non réception de DMX. La connectique est composée d’embases XLR cinq et trois points mâle/femelle et d’un double Powercon In/Out. Niveau accroche, on utilise un crochet omega quart de tour, bien pratique pour la stabilité du projecteur. L’apparence globale du Rogue Wash 2 est agréable, Chauvet allie praticité et esthétisme. Rajoutons un bon point supplémentaire pour la documentation en français, anglais, espagnol et néerlandais.

Newsletter

Rejoignez la mailing list de SONO Mag et recevez chaque semaine les dernières News.

DANS LA RUBRIQUE LUMIÈRE & VIDÉO, LIRE AUSSI...

Share This