Tournée de Soprano avec CHAUVET Professional

Tournée de Soprano avec CHAUVET Professional

Tournée de Soprano avec CHAUVET Professional

20 Sep 2022 | News Lumière & Vidéo | 0 commentaires

L’esprit de communion est un thème central de la tournée « Chasseur d’Étoiles » de Soprano. Tant dans la réflexion de l’artiste que dans la production et la conception lumière qui l’accompagnent. Victorien Cayzeele de Blue Like Cue, qui a pensé le plan de feu, avec le Directeur Artistique Julien Mairesse à la scénographie, sur une scène complètement ouverte.

« La philosophie de Sopra est d’utiliser des accents lumière pour souligner les actions sur scène. Pendant cette tournée nous avons occupé les lieux avec un stage à 360°, où c’est important d’être généreux avec tout le monde en toutes circonstances », dit Victorien Cayzeele. « Nous voulions une cohésion de groupe, unifier les spectateurs à travers la lumière. Pour réussir cela, nous devions éclairer le stade correctement, obtenir un rendu des couleurs homogène, et sublimer l’architecture des lieux tout en créant un cocon à l’intérieur ».

Pour aider Victorien Cayzeele à mettre en œuvre cette volonté de l’équipe et de l’artiste, on retrouve une collection de 180 Color STRIKE M de CHAUVET Professional, fournis par Dushow. Les strobes/wash motorisés dotés de deux grand tubes, encadrés par une surface de mélange de couleurs pixel-mappable, sont positionnés en haut des towers pour les shows de Soprano en stade.

« Les Color STRIKE M et les couleurs qu’ils produisent sont notre base de travail », dit Victorien Cayzeele. « À noter qu’il est délicat d’utiliser du brouillard dans des stades ouverts, et que les 14 MDG répartis à travers l’espace n’étaient utilisés que pour des effets ponctuels. Nous avons choisi de travailler avec peu de faisceaux. Sur les 900 projecteurs que nous utilisons, seulement 60 sont des sources beam, tout le reste est en flood. Ce que j’ai le plus apprécié du Color STRIKE M, c’est sa puissance ! Parfois on pouvait presque dire que c’était de trop : nous devions baisser le master alors que le soleil se couchait. Ce qui est agréable avec ces projecteurs, c’est qu’avec leur placement nous avons pu éclairer les visages de tous les spectateurs sans les éblouir, ni eux ni l’artiste. »

Le rendement du Color STRIKE M est prépondérant lorsqu’il s’agit d’aider l’équipe de conception à maintenir un fil conducteur à travers tous les lieux visités par la tournée. « Notre régie changeait de place en fonction de la configuration du stade où nous jouions. De ce fait nous avons dû penser à un concept lumière qui soit homogène, peu importe l’endroit depuis lequel on le regardait, » raconte Victorien Cayzeele. « Nous devions aussi garder à l’esprit les ombres portées créées par les towers. Nos pupitreurs Matthieu Patriarca et Romain Labat méritent des éloges pour avoir assuré tant de fluidité, tout autant que Marco Saby (Réseaux) et notre Directeur Technique Aymeric Sorriaux. »

Soprano lui-même était très impliqué dans la conception, donnant régulièrement ses retours et son inspiration à l’équipe de design. ■

Pin It on Pinterest

Share This