Série Linear : Linear 3 112FA, Linear Sub 1500A

Série Linear : Linear 3 112FA, Linear Sub 1500A

Série Linear : Linear 3 112FA, Linear Sub 1500A

novembre 2017Test Son

Enceinte large bande et caisson de grave amplifiés

Créateur de la série Linear 5, HK Audio, en associant cette dénomination au chiffre 3, donne naissance à de nouveaux modèles amplifiés. La série Linear 3 comprend deux enceintes 12’’ et une 15’’. Il s’agit de modèles 12’’ et 15’’ à utiliser en façade et une 12’’ polyvalente façade/retour. Nous testons dans cet article l’enceinte 12’’ de type façade en version solo, et associée à une autre nouveauté HK : le Linear Sub 1500A.

PRÉSENTATION

La série Linear 3 reprend bon nombre d’éléments architecturaux et ergonomiques des Linear 5. La caisse de forme trapézoïdale est en MDF (Medium Density Fiber) de 16 mm. Elle est revêtue d’une peinture texturée noire satinée. La face avant est protégée par une grille métallique de 2 mm d’épaisseur, à perforations oblongues. Elle a subi en son centre et sur sa grande longueur un emboutissage sur 50 mm de large. Ce traitement, au-delà du rendu esthétique, améliore sa rigidité. Une mousse acoustique noire s’intercale entre cette grille et les haut-parleurs.

Deux poignées situées respectivement sur chacune des faces latérales de l’enceinte aident à la manutention. Les athlètes en préparation des JO de 2024, et plus précisément dans le domaine du lancer de poids ou de marteau, pourront aisément la manipuler seul. Pour le reste de la population, la masse de 21,5 kg nécessite de trouver un partenaire. La face arrière positionnée en retrait présente une découpe rectangulaire donnant accès aux différents connecteurs et potentiomètres de réglages. La base de l’enceinte reçoit quatre pieds caoutchouc semi encastrés dans des lamages et un DuoTilt 3/7.

Dotée d’une large cuvette, la poignée facilite la prise en main.

Le DuoTilt est une platine en matériau composite munie de deux tubes de diamètre intérieur 35 mm. Il permet une mise sur pieds avec un angle de 3° ou de 7°.

Pour le test, nous associerons cette enceinte au Subwoofer Linear Sub 1500A. Ce sub reprend les éléments de construction décrits pour l’enceinte 12’’. La face arrière, outre son panneau de connexion, est pré-équipée pour recevoir quatre roulettes standard. La face supérieure est munie d’une embase filetée afin de monter un tube de couplage. Le filetage étant court, certains mâts ne peuvent être vissés en butée. Quatre lamages permettent de poser de façon stable un deuxième caisson. La face inférieure reçoit quatre pieds caoutchouc. Les côtés reçoivent des poignées… et nos interrogations ! Quelle est la fonction des deux rainures situées sur la face latérale gauche, pourquoi des pieds caoutchouc sur la face latérale droite ? Nous n’avons trouvé aucune explication sur le site HK, aucun schéma, aucun accessoire pour répondre à notre curiosité. Après étude approfondie du fond de catalogue, nous avons repéré un petit caisson de grave de la série Elements, référencé E110SUB. Les patins de forme oblongue de ce petit sub semblent être parfaitement adaptés à la forme de nos deux rainures. Cela laisse présager une utilisation du Linear Sub 1500A en complément des ensembles Elements.

UTILISATION

Linear 3 112FA : à quelques détails près, la face arrière de cette enceinte reprend le modèle installé sur la série 5. Les connecteurs et réglages sont clairement agencés, la sérigraphie est explicite. Nous disposons de trois entrées notées A, B et C. A est une entrée micro/ligne sur connecteur combo XLR/jack, avec réglage de gain et sortie directe sur XLR. La sélection micro/ligne fait appel à un interrupteur qui sera actionné à l’aide d’une pointe. B et C sont des entrées ligne. B reprend le même type de confi guration que l’entrée A. Sa sortie directe peut toutefois, à l’aide d’un contacteur, envoyer sur sa sortie XLR la somme des entrées A+B+C. L’entrée C dispose de deux RCA. Deux commutateurs agissent sur la courbe de réponse de l’enceinte. Le premier « bass boost » intervient sur le niveau du grave, le second « contour » sur le medium. Enfin, un « autosleep » bascule en mode veille l’étage de sortie après une inutilisation de cent-quatre-vingt minutes. Le réarmement se fait par action sur le On/Off .

 

1/ Le SUB1500A, compact et léger, reprend la même esthétique que la Linear 3 112FA.

2/ L’exploitation d’un sub avec deux satellites en mode stéréo nécessite de câbler le left et le right au sub, et d’utiliser les sorties XLR filtrées afin de connecter en stéréo les deux satellites. Le sub diffuse une sommation droite/gauche.

Linear 1500A : Même recherche de clarté dans l’agencement des connecteurs et commutateurs pour ce sub 1500A. La face de connexion est constituée de deux entrées combo Left et Right, deux sorties directes, deux sorties filtrées pour attaquer une enceinte large bande. Un réglage permet de faire varier le gain de -6 dB à +6 dB. Trois commutateurs bien alignés permettent (de gauche à droite) : de sélectionner la confi guration un ou deux subs, de choisir la fréquence de coupure 100 ou 120 Hz, d’opérer une rotation de phase de 180°. Un petit autocollant, judicieusement positionné à côté de ce commutateur, confirme l’utilisation de ce sub avec des produits de la série Elements. En effet, il indique d’utiliser la rotation de 180° pour un couplage avec un E110SUB A ou E110SUB AS. Pour finir, nous retrouvons une fonction « AutoSleep » et un On/Off .

Une étiquette précise le réglage de polarité à effectuer pour la compatibilité avec le système HK Elements. A destination de l’utilisateur débutant, un schéma discret indique la façon de câbler un système composé de deux sub 1500A et un satellite L3 112FA.

MAINTENANCE PRÉVENTIVE/CURATIVE

La présence sur nos deux modèles d’une ventilation forcée impose un minimum d’entretien. La circulation de l’air peut entraîner une accumulation de poussière sur les mousses de protection des grilles d’aération du sub ou sur les surfaces des composants de la 112FA, qui elle ne possède pas de mousse de protection au niveau de ses deux grilles d’aération. Un démontage et un dépoussiérage à l’aide d’air comprimé sec semble inévitable deux à trois fois par an en fonction de l’utilisation afin de garantir un fonctionnement optimal du système de refroidissement. Pour les surfaces extérieures, l’adoption des housses optionnelles est un choix judicieux qui garantira à coup sûr la longévité et l’intégrité des surfaces de ces enceintes.

Deux grilles d’aération et une ventilation forcée assurent le refroidissement de l’enceinte.

COMPOSANTES INTERNES

Au cœur de la 112FA, le haut-parleur de 12’’ monté en bassreflex présente une suspension de type double pli et possède un saladier en tôle emboutie. Son aimant fait appel à de la ferrite. Le moteur 1’’, fixé sur son pavillon par l’intermédiaire de quatre vis, est lui aussi équipé d’un aimant ferrite. Le pavillon en résine présente une géométrie symétrique. Sa dispersion est de 90°x 55°. Le module d’amplification et de traitement reçoit un câblage soigné. Les deux amplificateurs sont de classe D. Les parois intérieures de l’enceinte sont recouvertes d’un matériau absorbant. Le 15’’ est lui aussi monté en bass reflex dans le caisson de grave SUB 1500A. Son saladier en tôle emboutie présente des renforts en Y. L’amplification est là aussi de classe D. Les parois intérieures sont dépourvues de matériau absorbant. Cet ensemble est de construction très soignée.

Le haut-parleur de 12’’ et sa suspension double pli. Le pavillon assure la dispersion sur 90° horizontal et 55° vertical. Sa conception mécanique permet une éventuelle rotation à 90° si la situation l’exige.

La conception des haut-parleurs est confiée à Sica pour le compte d’HK Audio. Le hautparleur de 12’’ affiche une impédance de 5 ohms.

L’ensemble de l’électronique de la 112FA que nous avons extrait de sa coque en tôle est câblé de façon très soignée.

Le haut-parleur de 15’’ du SUB 1500A au saladier renforcé et la suspension double pli de la membrane.

SYNTHÈSE

HK nous propose deux modèles que l’on pourrait qualifier de haut de gamme. Leur esthétique raffinée et discrète, le niveau de qualité de fabrication, la simplicité de connexion et la rationalisation des réglages proposés associés à une qualité sonore de bon niveau satisferont un large public.

bilan

QUALITÉ DE FABRICATION – Très bonne
EXPLOITATION – Simple
PERFORMANCES – Très bonnes
RAPPORT QUALITÉ/PRIX – Bon
MANIPULATION ET TRANSPORT – 2 Personnes
NIVEAU DE COMPÉTENCE EXPLOITATION – Pour tous
POLYVALENCE – Moyen
RENDEMENT OPÉRATIONNEL* – Bon

* Cette évaluation tient compte de la facilité de mise en œuvre, de la rapidité d’installation et de la quantité de matériel nécessaire.

LE MOT DU CHEF PRODUIT : David Malfleury

Pour qui ? : La L3 112FA a été conçue pour les groupes et DJs dans le but d’atteindre un haut niveau de performance en toutes circonstances même sans être un technicien du son confirmé. Les loueurs-prestataires et installateurs y trouveront également leur intérêt compte tenu de la flexibilité d’utilisation et le rapport qualité-prix.

Pour quoi ? : En mode large bande, la L3 112FA conviendra pour la plupart des événements réunissant un public de cent/deux-cents personnes en intérieur. Pour augmenter la capacité d’audience ou le niveau des basses fréquences, la combinaison avec le sub LSUB 1500A formera un tandem compact et facile à configurer. Un kit composé du satellite avec haut-parleur 15’’ (L3 115FA) et le subwoofer équipé en 18’’ (LSUB 1800A) offrira une capacité d’audience allant jusqu’à cinq-cents personnes environ (deux satellites + quatre subs).

Le plus produit : La série Linear 3 dispose de fonctionnalités pratiques et d’accessoires en option (ex. : lyres d’accroches) pour s’adapter à de multiples applications.

  • Multiples formats de connecteurs permettant de relier différentes sources.
  • Divers réglages pour structurer et optimiser le son selon l’application.
  • Une compatibilité avec tous les modèles Linear Sub.
  • Un mode d’économie d’énergie, pratique dans le cadre d’une utilisation en salle de répétition.
  • Un modèle polyvalent existe en 12’’ (L3-112XA) et permettra une utilisation en façade ou retour de scène.

un article de

aurore bouit / thierry brugier

DANS LA RUBRIQUE SON, LIRE AUSSI...

Pin It on Pinterest

Share This