14 Juillet à La Rochelle

14 Juillet à La Rochelle

14 Juillet à La Rochelle

novembre 2018 | Reportage Son

Un violon dans les étoiles et sans fil

Cette année, la ville de La Rochelle a vu les choses en grand pour le 14 Juillet : son traditionnel spectacle pyrotechnique n’offrait pas seulement un régal pour les yeux, mais aussi pour le cœur et les oreilles avec pour bande son un vibrant hommage au violoniste Didier Lockwood, décédé en février dernier. Pour la diffusion sonore, les organisateurs ont fait appel à une entreprise locale, la société Geste Scénique, et au système sans fil Xirium Pro, développé par Neutrik. Un déploiement d’envergure pour couvrir efficacement les quatre zones où se rassemblait le public.

Ce spectacle hommage résulte d’une collaboration entre le directeur artistique de la société pyrotechnique Ruggieri (Nouvel an Paris 2017, départ de L’Hermione, Un Violon sur le sable), avec Philippe Tranchet, organisateur du festival royannais ci-nommé, Didier Pironti, président du festival Jazz entre les deux tours et la soprano Patricia Petibon (épouse de feu Didier Lockwood). Pendant la durée du tir, les Francofolies, qui battaient leur plein, avaient interrompu leur programmation pour permettre aux festivaliers de suivre la fête, le son du spectacle étant acheminé vers la sono des Francos via un récepteur/répéteur.

QUATRE POINTS DE DIFFUSION

La Rochelle constitue le point d’arrivée du canal de Marans, lequel débouche directement dans le site du Vieux-Port. Séparant le cœur de la vieille ville du quartier Saint-Nicolas, il y est franchi par quatre ponts dont une passerelle pour piétons édifiée juste en amont du pont-écluse qui donne sur le Vieux-Port. Autant dire qu’avec une telle topographie, câbler une installation filaire devenait mission impossible. C’est donc une solution en liaison HF qui a été retenue pour sonoriser toute la zone de couverture du tir, couvrant une surface de 2 km2, chenal compris. Le schéma ci-joint, calqué sur une vue satellite du lieu, montre avec précision les différents points de diffusion (points rouges), et l’émetteur de départ situé en régie (carré rouge), où se trouvait également le PC de la pyrotechnie. Chaque point de diffusion était constitué d’enceintes K2, de LA Racks II et de subwoofers KS-28 L-Acoustics, dont Geste Scénique est triplement labellisé au titre d’intégrateur, revendeur et loueur, la marque de Marcoussis étant représentée en quantité dans son parc de location. Pour faire tenir tout ce matériel en bonne place, deux des quatre points étaient accrochés avec des pieds de levage ou des ponts, et pour les deux autres, deux manuscopiques Loxam ont été loués.

DANS LA RUBRIQUE SON, LIRE AUSSI...

Share This