3iS Paris

3iS Paris

3iS Paris

juin 2021Reportage Entreprise

Formation en conditions réelles

L’Institut international de l’image et du son 3iS accueille chaque année 2 200 étudiants au sein de ses quatre campus, à Paris, Bordeaux, Lyon et Nantes, avec plus de 20 000 m2 d’infrastructures entièrement consacrées aux industries créatives. Nous nous intéressons aujourd’hui au site parisien, et plus précisément aux formations dédiées au spectacle vivant. Toutes préparent à un diplôme ou à une certification reconnue par l’Etat. Il est également possible d’effectuer des cursus en alternance. Les programmes sont régulièrement mis à jour, mais la vraie différence réside dans le champ d’application offert par une infrastructure XXL, avec les productions qui en découlent. Voyons cela plus en détails.

Si l’école 3iS s’est construite autour de l’industrie de l’image et du son, elle prépare aussi aux métiers du cinéma, de l’audiovisuel, du son, du cinéma d’animation, du jeu vidéo, des effets spéciaux, du motion design et du spectacle vivant. Cristel Muñoz, directrice générale de 3iS Paris, entend développer d’autres formations. « Notre établissement possède une infrastructure entièrement adaptée à la formation des métiers du spectacle vivant. Nous nous consacrons toutefois aux métiers émergents, tels que ceux issus des systèmes audiovisuels numériques. Les restrictions sanitaires, qui sont en place depuis maintenant plus d’un an, réinventent nos métiers de l’audiovisuel, notamment dans la gestion des flux opérationnels, la notion de distanciel, mais aussi les scènes réalisées à guichets fermés. Dans notre école, ces nouvelles manières de travailler nous poussent à faire preuve d’agilité et à être réactifs. Pour la rentrée 2021, nous avons misé sur des formations orientées vers ces nouvelles pratiques et, très récemment, sur la formation continue. »

UNE OFFRE POUR LES PROS

L’infrastructure parisienne offre un large terrain de jeu. La formation continue, dans des formats courts adaptés aux professionnels en activité, concerne les logiciels professionnels et les habilitations réglementaires. « N’importe quel centre de formation aux techniques du spectacle qui se veut sérieux se doit de les délivrer, estime Gilles Khalil, responsable de la filière audiovisuelle. Avec notre plateau spectacle, qui dispose de caches motorisés, et un autre plateau de 200 m2 dédiés aux habilitations réglementaires, nous offrons des conditions de travail identiques à celles des théâtres ou des salles de concerts. » La période de pandémie étant propice à l’acquisition de compétences complémentaires, 3iS travaille aussi sur l’éligibilité des formations au CPF (compte personnel formation). Beaucoup d’entreprises ont un budget formation alloué à leurs salariés. Elles peuvent consulter le catalogue 3iS sur la plateforme de l’Afdas.

UNE VOCATION INTERNATIONALE

Certaines école et universités étrangères délivrent des bourses à leurs étudiants, leur offrant ainsi l’opportunité de venir étudier en France. Le marché des études supérieures à l’étranger, notamment en Asie, en Amérique du Nord, ou encore chez nos voisins anglo-saxons, propose des cursus souvent très onéreux. Les étudiants étrangers peuvent donc trouver un bénéfice financier à venir apprendre le savoir-faire français. Pour Cristel Muñoz, si la Grande-Bretagne demeure très concurrentielle sur ce type d’offres, le Brexit permettra aux écoles européennes capables de fournir des cursus anglophones de séduire les étudiants internationaux. C’est le cas de 3iS, où l’anglais prédomine dans les enseignements, avec deux enseignants à temps plein qui dispensent leurs cours dans la langue de Shakespeare. Une notion présente dans toutes leurs filières, au travers d’un anglais appliqué à l’activité professionnelle.

Un article de

amar baptista

DANS LA MÊME RUBRIQUE, LIRE AUSSI...

Pin It on Pinterest

Share This