AKG Lyra

AKG Lyra

AKG Lyra

décembre 2020Test Son

Il se met en quatre

Sous un look stylisé qui fait un clin d’œil aux micros rétro et au légendaire C414 de la marque, le Lyra d’AKG Acoustics séduira d’emblée les podcasteurs, les vidéastes, en fait toutes les personnes sensibles à l’esthétique vintage que ce micro arbore. Mais ce n’est pas tout, car le Lyra abrite quatre capsules pour quatre modes d’enregistrement (cardioïde, bidirectionnel, stéréo et omni-directionnel) en 24-bit/192 kHz, qui en multiplient les utilisations. Il est en outre compatible avec les smartphones et tablettes sous Android et iOS, ce qui en fait un micro réellement polyvalent.

AKG Acousctics, célèbre marque de matériel audio fondée à Vienne en 1947 par le Dr Rudolf Goerike et Ernst Pless, et propriété de Samsung (qui détient Harman), commercialise ce microphone USB à destination de tous ces créateurs de contenus qui recherchent un produit polyvalent.

Fourni dans un emballage soigné, le Lyra a fière allure, perché sur un support de bureau en métal brossé. La section pivotante peut être séparée pour monter le micro sur un pied standard. Pour ceux qui n’ont pas encore décidé avec quel logiciel travailler, une clé d’accès à une licence Live 10 Lite d’Ableton est incluse dans la boîte.

Le Lyra incorpore quatre capsules à électret arrière, deux légèrement inclinées l’une de l’autre et orientées vers l’avant, plus deux capsules orientées vers l’arrière, inclinées de la même manière. AKG appelle son procédé l’Adaptive Capsule Array. Un sélecteur rotatif à quatre voies permet de choisir ensuite entre quatre modes de captation.

À L’USAGE

J’ai trouvé le support de bureau solide et stable, la base étant antidérapante. Le micro délivre un son vocal propre et relativement neutre. Les différentes capsules permettent de gérer le choix de diagramme polaire en fonction du nombre et du positionnement des interlocuteurs (voir fig. 1, 2 et 3 dans les pages d’introduction) et, bien que la première option (cardioïde) soit la plus évidente pour le podcasting ou l’enregistrement de voix, les fonctions stéréo et double face offrent des alternatives pratiques lorsqu’il s’agit d’enregistrer de la musique, de doubler des voix off ou de capturer une source en stéréo.

Notez cependant que la commande de volume du casque ajuste à la fois la lecture de l’ordi et le niveau de contrôle direct du micro. Si la balance ne convient pas, il faut donc ajuster le niveau de sortie de l’ordinateur.

AKG annonce une courbe de réponse entre 20 Hz et 20 kHz, ainsi qu’un SPL maximum de 129 dB. Tant que vous ne l’utilisez pas sur des grosses caisses ou des cuivres, vous ne manquerez donc probablement pas de marge. Je n’ai pas trouvé de spécification de bruit mais, dans son utilisation prévue, le bruit n’a jamais été un problème.

un article de 

gisèle clark

DANS LA RUBRIQUE SON, LIRE AUSSI...

Pin It on Pinterest

Share This