ALTAIR WB-200

ALTAIR WB-200

ALTAIR WB-200

juillet 2022Test Son

Simplicité et efficacité

La marque espagnole Altair n’est inconnue de personne. Depuis des décennies, plusieurs générations de techniciens ont croisé des équipements audio de toutes sortes comme par exemple des consoles analogiques ou des amplificateurs Altair. Plus récemment, l’intercomie est devenue l’activité principale du fabricant grâce au succès des systèmes d’intercom filaire, HF et des matrices de communication. La nouvelle mouture de la gamme HF WB-200 fait l’objet d’amélioration des circuits intégrés pour augmenter notamment la bande passante audio.

PREMIER COUP D’ŒIL

Cette centrale intercom est capable de gérer un réseau filaire à deux canaux en plus de postes HF. Elle est compatible avec les générations précédentes et peut venir s’ajouter dans une configuration existante. La face avant de l’appareil est bien remplie, les fonctions sont facilement identifiables. Pas d’écran LCD ni de menu fastidieux ! Tout ceci traduit la facilité avec laquelle l’utilisateur va mettre en route son système. En premier lieu, la prise XLR quatre broches au format standard et la prise mini-XLR permettent de brancher un micro-casque en direct et de communiquer avec le réseau A, B ou les deux. Au centre, la touche Talk active ou coupe le micro, la fonction PTT (Push To Talk) est également disponible pour chaque canal. De la même manière, la touche Call permet d’envoyer un bip et/ou une vibration sur les boîtiers connectés. Le rotatif gère la balance entre l’audio du réseau A et celui du B.
Ensuite, les trois petites touches bien utiles appelées Remote Mutes agissent sur tous les postes connectés pour d’une part couper les buzzers ou tous les micros instantanément. Cette dernière fonction est pratique lorsqu’il faut prioriser une information très rapidement ou dans le cas où un technicien tête en l’air aurait laissé son micro allumé. La touche SA (Stage Announce) est dédiée aux ordres plateau et accessible depuis le micro branché sur la centrale ou sur le boîtier WBP212HD décrit un peu plus bas.

La fonction Program Input est prévue pour envoyer le mix du spectacle ou le mix antenne dans toutes les oreilles des techniciens afin de suivre la progression de l’événement. J’ai accès à son volume et aussi le choix de l’envoyer sur les canaux qui en ont besoin. Pour finir, les réglages radio sont très succincts car l’attribution des fréquences et des canaux sont automatiques. La touche Register permet de déclencher l’association d’un poste HF, quatre au maximum par canal ou huit sur un seul canal. Les petites LEDs jaunes indiquent le nombre de postes HF connectés. Les deux prises SMA reçoivent les antennes omnidirectionnelles fournies avec l’appareil. Altair conseille un angle de 90° entre elles pour optimiser la réception diversity.

La face arrière est elle aussi très dense. On trouve les branchements aux deux réseaux filaires avec des fiches XLR mâles et femelles. Une touche permet de grouper ces deux canaux en un seul ou de les séparer. La touche « Z Terminal » doit être enclenchée si une ou plusieurs centrales sont reliées sur la même ligne. Les deux fiches jack 3,5 mm Audio Links sont prévus pour partager uniquement l’audio avec un autre système. Pour connecter et synchroniser plusieurs centrales HF, les deux ports réseau RJ11 sont réservés pour cela. Ainsi, les fonctions de Call, SA, Remote Mute, etc. sont partagées. Pour finir, la sortie Stage Announce sera également connectée sur les consoles pour les annonces générales destinées à tous ceux qui n’auraient pas de système d’intercom. Le niveau de la sortie ligne est de +4 dBu. Les deux prises d’antennes sont des recopies de celles présentes à l’avant. 

 

Un article de

MAtthieu speck

DANS LA RUBRIQUE SON, LIRE AUSSI...

Pin It on Pinterest

Share This