Barrière Enghien Jazz Festival, 20e édition

Barrière Enghien Jazz Festival, 20e édition

Barrière Enghien Jazz Festival, 20e édition

décembre 2019Reportage Son

Tout Adamson/Yamaha

Déjà la 20e édition pour ce festival orienté « jazz » au sens large, dont le point culminant est le concert gratuit du soir, donné sur l’esplanade face au lac d’Enghien-les-Bains devant plus de 10 000 personnes. Cette année, un système Adamson taillé sur mesure avec une PM7 en façade pour accueillir, entre autres, Kool and the Gang.

Tout d’abord, un petit rappel. Les casinos, comme celui d’Enghien, qui organise le festival, sont des établissements délégataires de service public en charge de trois activités distinctes : spectacle, restauration et jeu (c’est souvent ce dernier aspect que l’on retient, à tort car il n’est en rien exclusif). Les possibilités d’implantation des casinos ont été assouplies voici trente ans, et on en compte aujourd’hui près de 200 en France, répartis entre quatre groupes principaux (Barrière, Partouche, Tranchant, Joa) et quelques dizaines de structures plus modestes. Ce sont à chaque fois des acteurs clés de la vie locale, tant économiquement que culturellement.

UN APPORT À LA VIE CULTURELLE

A Enghien, le casino Barrière organise ainsi régulièrement, tout au long de l’année, des concerts et des spectacles à l’intérieur du casino (payants), mais aussi à l’extérieur (gratuits), au début de l’été : c’est le Barrière Enghien Jazz Festival, qui fêtait sa 20e édition cette année. Un beau plateau d’artistes était réuni pour l’occasion : Chick Corea, Maceo Parker, Rickie Lee Jones, Charlie Winston, James Taylor Quartet, Stanley Clarke Band… et Kool and the Gang. Lors des concerts de plein air, les artistes se produisent sur une grande scène flottante, amarrée au bord du lac d’Enghien. Ils y arrivent et en repartent par bateau, et leurs loges sont aménagées sur des barges, juste derrière la scène. SONO Mag a déjà consacré un article au festival en 2012 mais, cette année, le système de diffusion a encore évolué, et la sonorisation de façade utilisait, pour la première fois, une console Yamaha PM7.

Un article de

Franck ERnoult

DANS LA RUBRIQUE SON, LIRE AUSSI...

Pin It on Pinterest

Share This

Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (1) in /home/clients/f482be6e4f9b70dc1b68385344bcf9c1/sonomag/wp-includes/functions.php on line 4609

Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (1) in /home/clients/f482be6e4f9b70dc1b68385344bcf9c1/sonomag/wp-includes/functions.php on line 4609