BRITEQ BT-METEOR

BRITEQ BT-METEOR

BRITEQ BT-METEOR

juillet 2016 | Test Lumière & Vidéo

Objet éclairant identifié

Bien que Briteq se soit imposé comme un acteur essentiel du marché, la marque reste toujours à la recherche de nouveaux défis et de nouvelles expériences. Parmi leur gamme de lyres LED, ce BT-Meteor attire vraiment l’attention avec sa LED 100 watts ultra brillante, ses effets graphiques et volumétriques vraiment performants et son look original.

L’ASPECT, LE SYSTÈME D’ACCROCHE, LA MANIPULATION, LE MODE D’EMPLOI

L’esthétique du projecteur est assez atypique. Sa forme plaît ou non, mais il est original avec ses angles bien marqués associés à de légères courbes qui atténuent cette rigueur. Côté finitions, il aurait été possible de faire mieux, mais n’oublions pas de replacer le produit dans sa gamme, il s’affiche à moins de 1 000 € TTC. Le premier réflexe face à ce BT-Meteor est d’essayer de faire bouger la protubérante lentille à la main… et c’est possible ! Le réglage de zoom s’effectue donc manuellement, c’est un gain sur le coût, d’autant plus que cette ouverture varie peu : de 12 à 16°…

L’aération est soignée, avec trois ouvertures visibles à l’arrière de la tête. Les poignées sont suffisantes pour porter ses huit petits kilos. L’afficheur est petit avec quatre boutons mécaniques. Nous apprécions l’affichage du dernier canal DMX lors de l’adressage de la machine, très pratique car il donne donc le premier canal du projecteur suivant. Il n’y a pas de blocage pan tilt, dommage, cela aurait facilité la maintenance. Côté connecteurs, nous avons une entrée et une sortie XLR 3 broches, une alimentation Neutrik powercon true 1 (câble fourni avec le projecteur) avec recopie, un porte-fusible et un port USB. A quoi sert-il d’ailleurs ce port USB ?

Newsletter

Rejoignez la mailing list de SONO Mag et recevez chaque semaine les dernières News.

DANS LA RUBRIQUE LUMIÈRE & VIDÉO, LIRE AUSSI...

Share This