British Grove Studios

British Grove Studios

British Grove Studios

octobre 2015 | Reportage Son

10 ans déjà

Un studio d’enregistrement rassemblant les meilleures technologies analogiques et numériques, telle était l’ambition de Mark Knopfler lorsqu’il choisit de faire construire son outil de travail et, 10 ans après ses premières séances, le studio londonien ne désemplit pas, entre une clientèle de bouche-à-oreille et les projets personnels du propriétaire des lieux.

British Grove est le nom d’une petite rue résidentielle de l’ouest de Londres. A mi-chemin entre studio privé et commercial (Mark occupe régulièrement l’une des deux cabines pour ses propres projets), British Grove fonctionne principalement grâce à sa réputation. Depuis sa mise en service, le site Internet du lieu n’affiche toujours que le logo en lien vers une simple carte de visite. « Parmi les critères de sélection du local idéal », retrace David Stewart, studio manager, « il fallait trouver un lieu haut de plafond, un grand espace ». Une ancienne teinturerie fut reconvertie dans les seventies en bureaux de Chris Blackwell (Island Records). L’ex-espace de stockage des disques, avec sa grande hauteur sous plafond, fût quant à lui tout désigné pour y héberger le studio 1.

Newsletter

Rejoignez la mailing list de SONO Mag et recevez chaque semaine les dernières News.

DANS LA RUBRIQUE SON, LIRE AUSSI...

Share This