BST IPS10-250

BST IPS10-250

BST IPS10-250

juillet 2019Dossier du mois

Compacte et trapue. Au premier contact, ce sont les deux mots qui viennent à l’esprit. Le ratio largeur/hauteur de la face avant est agréable au regard. Sur le dessus, une large poignée permet une manipulation aisée. Pour le transport, un trolley rétractable et verrouillable s’accompagne de deux roues d’un diamètre et d’une largeur respectables. L’ensemble de ces éléments semblent indestructible. Un puits de diamètre 35 mm est présent afin de positionner l’enceinte sur un pied.

La face arrière reçoit classiquement le panneau de contrôle avec l’ensemble des interrupteurs, potentiomètres et prises d’entrée. Nous y trouvons un récepteur double dans la bande des 860 MHz permettant d’utiliser les deux microphones HF fournis. Trois potentiomètres permettent de régler leur niveau, leur tonalité et la longueur de l’écho. Le port de clé USB, lorsqu’il n’est pas utilisé, est protégé par un bouchon à vis assurant l’étanchéité. L’entrée auxiliaire est prévue au format RCA cinch.

Un potentiomètre commun à l’entrée auxiliaire et au lecteur MP3 (Bluetooth ou clé USB) assure le réglage de niveau. Un correcteur deux bandes graves et aigus permet de parfaire la qualité de restitution audio. Cette correction n’agit pas sur les deux microphones HF. Le dernier potentiomètre permet d’ajuster le niveau général de l’enceinte. Deux larges interrupteurs, étanches, permettent respectivement d’actionner le Voice priority et la mise sous tension de l’enceinte. On note que le Voice priority se comporte en tout ou rien, il n’atténue pas mais coupe la musique. L’état de charge de batterie est visualisé par l’intermédiaire de cinq diodes. Dernière particularité, assez rare pour être citée sur ce type de produit, la prise secteur est de type Powercon True 1. C’est verrouillable et efficace, cependant il est préférable de ne pas oublier ce cordon d’alimentation encore peu répandu.

Cette enceinte est étanche IP54 et garantie exploitable en milieu chloré et salin.

un article de

aurore bouit / thierry brugier

Pin It on Pinterest

Share This