Capitol Studios

avril 2020Reportage Son

Good Vibrations

Capitol Studios est probablement le lieu de l’enregistrement musique le plus connu au monde. Il occupe tout le rez-de-chaussée de la non moins emblématique tour Capitol Records de Los Angeles et, au fil du temps, a grignoté de la place dans les étages pour s’adapter à la demande du multicanal. Il revendique une superbe collection de matériel vintage, associée aux dernières technologies (Auro-3D et Dolby Atmos), et possède l’un des atouts les plus convoités : huit chambres d’écho naturelles, situées à plus de 9 mètres sous terre.

Conçue par l’architecte Louis Naidorf du cabinet Welton Becket Associates, la Capitol Tower est un bâtiment de 13 étages situé à Los Angeles, sur Hollywood Boulevard. Elle abrite le label de disques américain Capitol, fondé en 1942 par Johnny  Mercer, Buddy DeSylva et Glenn E. Wallichs.

Ce fut le premier du genre basé sur la côte ouest du pays. Depuis 2012, il est la propriété d’Universal Music Group. La relation entre les studios Capitol et Abbey Road Studios, à Londres, existe bel et bien. La construction de la tour a commencé peu de temps après que la maison de disques britannique EMI a acquis Capitol Records en tant que filiale nord-américaine, en 1955. L’édifice a été achevé en avril 1956.

Pour la petite histoire, EMI, acronyme d’Electric &  Musical Industries, est le nom initial d’Abbey Road, abandonné en 1970 après que les Beatles ont popularisé le célèbre passage piéton sur leur album éponyme.

En soixante-quatre ans, Capitol Studios a vu passer les artistes les plus célèbres, de Nat King Cole (qui inaugura le studio) à Frank Sinatra, Michael  Jackson, Dean Martin et Barbra Streisand, en passant par The Beach Boys et Paul  McCartney. La liste est loin d’être exhaustive, et les nombreuses photos noir et blanc qui tapissent les murs des couloirs sont là pour en témoigner. En plus des sessions d’enregistrement traditionnelles pop et musique classique, les studios demeurent le lieu de nombreux tournages de clips vidéo, d’émissions TV et de documentaires. Capitol a accueilli les Oscars pendant les deux dernières décennies pour les pré-enregistrements orchestraux des cérémonies.

un article de 

gisèle clark