CHAUVET MAVERICK MK3 PROFILE

CHAUVET MAVERICK MK3 PROFILE

CHAUVET MAVERICK MK3 PROFILE

septembre 2019Test Lumière & Vidéo

Franc-tireur

Encore une lyre asservie à LED et à couteaux, me direz-vous ? Oui, mais il se trouve qu’un tel produit haut de gamme manquait dans le catalogue de Chauvet Professional. Les MK3 se présentent en porte-étendard de la marque, du wash en passant par le spot et jusqu’au profile. Et de fait, Chauvet nous le clame à grand renfort de visuels futuristes. Le Maverick MK3 Profile a-t-il bien l’étoffe de ces « Enterprise » ou autres corvettes coréliennes qui ont forgé l’imaginaire de la science-fiction ?

L’ASPECT, LE SYSTÈME D’ACCROCHE, LA MANIPULATION, LE MODE D’EMPLOI

Depuis la série des Rogue, le traitement de la surface de la carrosserie fait partie intégrante de l’ADN des projecteurs Chauvet. Il va donc de soi que le Maverick MK3 arbore cette peau si caractéristique et si douce au toucher. Cet habillage semble tout aussi robuste que sur les autres gammes de la marque. C’est un projecteur qui en impose, à plusieurs égards. Tout d’abord par sa taille et ses 75 cm de haut, puis par sa masse, justifiée et raisonnable, de près de 35 kg. Il est donc préférable de le manipuler à deux. La tête et la lyre sont équipées d’un système de blocage pour faciliter les transferts entre conditionnement et support. La base est la même que celle des MK2 et est fort bien équipée.

Côté connectiques, on trouve donc des embases entrée/sortie en XLR trois et cinq points pour le DMX, la présence d’un switch RJ45 de deuxports, une antenne W-DMX et le socle Seetronic compatible Powercon True One pour l’alimentation. Sur l’écran, on retrouve un bel afficheur sur batterie, lisible, tactile et couleur, avec six boutons, pour ceux qui n’osent pas y toucher. L’affichage pivote automatiquement suivant la position du projecteur, sur son socle ou tête en bas. Ces petites attentions participent à donner au Maverick MK3 une réelle capacité à se positionner parmi les meilleures machines du marché. Le modèle que nous testons est livré dans un flight-case unitaire, très pratique avec ses deux ouvertures, sur le dessus et en façade, ce qui facilite les installations sur perches ou ponts.

Dans ce conditionnement, en plus du Maverick MK3, nous trouvons deux omégas et une alimentation Powercon True One. Un Quick Guide Reference, disponible en cinq langues (dont le français, avec une traduction approximative), est téléchargeable sur le site de Chauvet Professional. Un mode d’emploi est à venir,

Un article de

Jerome Malen

DANS LA RUBRIQUE LUMIÈRE & VIDÉO, LIRE AUSSI...

Pin It on Pinterest

Share This