Cocorico Électro Festival

Cocorico Électro Festival

Cocorico Électro Festival

novembre 2019Reportage Lumière & Vidéo

Grill 2.0

Lancé pour la première fois en 2017, Cocorico Electro Festival fête aujourd’hui ses 3 ans. Cette année, les équipes de Stars Europe, menées par Bruno et Nils Limoge, ont proposé un design avec un grill composé de six ponts asservis, portant les écrans et une partie du kit lumière. Cette technologie, encore majoritairement cantonnée aux spectacles d’envergure, peut-elle apporter un souffle nouveau dans le milieu du festival ? Nous sommes allés enquêter.

Ce lieu patrimonial exceptionnel est en symbiose avec une éco-responsabilité (recyclage, fournisseurs locaux…). Cette mouture 2019 de Cocorico ne déroge pas aux règles que les organisateurs se sont imposées dès le départ avec tout d’abord une programmation 100% française. On y trouve The Avener, Yuksek, Fakear, Jabberwocky… Deuxième thématique forte, une volonté de mettre en valeur le magnifique site au travers de la scénographie. Le château de la Ferté Saint-Aubin est entouré de douves, avec un bâtiment principal situé loin derrière la scène, deux dépendances orientées vers le site du festival et une grande cour où sont disposées les installations provisoires.

Afin de libérer la vue arrière, la scène ne se pare donc pas de ses habituelles bâches noires. Même les écrans vidéo se plient à l’exigence de transparence, Stars Europe ayant proposé des écrans Martin LC 2140 (qui datent de 2006). Malgré un pitch de 40, ces écrans semi-transparents remplissent toujours leur rôle, et même brillamment. Evidemment, nous ne sommes plus trop habitués à la pixellisation qu’ils imposent, mais ils représentent un bon exemple de durabilité. Quatre d’entre eux sont portés par les ponts, quatre habillent le praticable du DJ, et les quatre derniers, posés au lointain, viennent terminer le dispositif en élargissant l’image au sol.

Un article de

alexandre roy

DANS LA RUBRIQUE LUMIÈRE & VIDÉO, LIRE AUSSI...

Pin It on Pinterest

Share This