Convention AES

Convention AES

Convention AES

décembre 2019Salon

147e édition à New York

Fondée en 1948, l’Audio Engineering Society est l’unique association sans but lucratif dédiée exclusivement aux technologies audio. Elle regroupe des techniciens, artistes, scientifiques et étudiants qui réfléchissent et travaillent ensemble à l’avancée des procédés et à la diffusion des connaissances. Quelque 12 000 personnes sont membres de ses 170 sections, 75 professionnelles et 95 étudiantes. L’AES a organisé sa 147e convention à New York, où nous étions présents pour SONO Mag.

Présidée par une femme en la personne de Nadja Wallaszkovits, l’AES est historiquement surtout puissante aux Etats-Unis, mais son travail de fond ruisselle sur l’ensemble du monde de l’audio. L’AES3, qui désigne la norme de transmission de signaux numériques utilisés par l’ensemble des machines actuelles, a été imaginé en 1984 dans le cadre de travaux de l’AES à New York. Le MADI est aussi issu de la phosphoration sous le nom AES10, et on pourrait citer comme cela de multiples pierres angulaires de notre quotidien, jusqu’au récent AES67.

L’association AES met à disposition de tous, avec une participation financière symbolique, des livres blancs décrivant très précisément chaque norme définie. Au-delà de ce travail de recherche, utile à l’uniformisation technologique et réalisé, ce qui est loin d’être le cas dans tous les domaines d’activité, à travers une concertation des exploitants, des scientifiques et des fabricants, l’AES organise chaque année deux conventions, l’une aux Etats-Unis, la seconde en Europe. Le lieu change à chaque fois, sur les deux continents. Il faut bien reconnaître que les éditions européennes avaient perdu de leur superbe, la partie « exposants » de la convention se réduisant à peau de chagrin et le visitorat empruntant la même trajectoire.

A tel point que SONO Mag avait renoncé à se rendre aux conventions. Cependant, nous ressentions depuis quelques années, sur les autres salons que nous continuions à fréquenter, un vrai regain d’intérêt des jeunes techniciens, des étudiants également, bref, de la nouvelle génération, qui vient là pleine de sa curiosité et de son appétit de connaissance pour rencontrer professionnels et fabricants. C’est vrai sur les salons français et européens, et nous avons voulu savoir ce qu’il en était outre-Atlantique. Direction New York, donc, pour rejoindre le Javits Center, qui accueille, sur les berges de l’Hudson River, la 147e convention de l’AES.

Un article d'

Eric Moutot

Pin It on Pinterest

Share This