DTS ALCHEMY 5

DTS ALCHEMY 5

DTS ALCHEMY 5

octobre 2019Test Lumière & Vidéo

Once Upon a Time

Avec l’Alchemy 5, DTS ne nous propose pas une variante du célébrissime double album de Dire Straits mais un projecteur LED Fresnel qui, par sa forme, nous rappelle le tout aussi fameux Studio Color 575 de chez High End Systems. Il est évident, et remarquable, que la marque a tout fait pour que ce projecteur soit hors norme et différent. Mais qu’en est-il vraiment après notre « Private Investigation » ? Est-ce un vrai sultan qui balance bien ? ou juste un produit destiné à rentrer chez lui (Going Home) ?

L’ASPECT, LE SYSTÈME D’ACCROCHE, LA MANIPULATION, LE MODE D’EMPLOI

Au risque de me répéter, ce projecteur est une réplique, en plus moderne évidemment, du Studio Color 575. Ce qui rappelle à certain d’entre vous des anecdotes plus ou moins mémorables. Avec sa belle lentille de 200 mm et cet aspect « Solid Rock », l’Alchemy 5 ne révolutionne rien à l’apparence des projecteurs, mais la qualité de son habillage en fait un projecteur visiblement prévu pour tenir dans le temps. Lorsqu’on le reçoit, on découvre un emballage sobre : un carton, une coque en mousse et pas de housse plastique superflue. Sont fournis, une paire d’omégas, une alimentation Powercon True One et un manuel d’utilisation en anglais, également téléchargeable sur le site www.dts-lighting.it. Notons que cette notice est tout à fait remarquable de précision et de qualité.

Ce que j’aime aussi chez DTS, mais c’est juste un détail, ce sont les boutons de blocage de pan et tilt rouge et vert. Je ne sais pas pourquoi, ça me rappelle les chaussures que je mettais quand j’écoutais le groupe de Mark Knopfler sur mon Walkman. L’afficheur bleu monochrome est lisible, sur batterie, autoreverse et avec quatre boutons de sélections. La connectique est de choix, tout en Neutrik. On y trouve des paires d’embases XLR 3 et 5 broches, des Powercon True One en entrée sortie, ainsi qu’une embase Ethercon. C’est d’ailleurs dommage qu’il n’y en ait pas deux. Enfin, l’Alchemy 5 a une masse très raisonnable, pour un projecteur de ce gabarit, de 26,5 kg. Ce qui nous permet de l’accrocher seul.

Un article de

Jerome Malen

DANS LA RUBRIQUE LUMIÈRE & VIDÉO, LIRE AUSSI...

Pin It on Pinterest

Share This