Elokance Line Club

Elokance Line Club

Elokance Line Club

décembre 2019Test Son

Une des quatre enceintes colonne de la série Line

La marque française Elokance nous propose plusieurs systèmes de sonorisation de type colonne. Annoncés comme étant line array, ils possèdent une petite mixette. Pour restituer le bas du spectre, ils sont équipés d’un ou deux haut-parleurs de 8” pour les deux premiers modèles et de deux 10” pour le plus gros de la gamme. Le système testé ici fait appel à un 12” et, pour le haut de spectre, de huit tweeters de 3”.

PRÉSENTATION

Le système colonne Line Club a une esthétique des plus classiques. Le caisson de grave reçoit la mixette et l’amplification. Sur le dessus, un emplacement accueille le premier tronçon de colonne (il y en a trois), qui n’est en réalité qu’un tube. Il permet de surélever les deux autres qui sont chacun équipé de quatre tweeters. Si les colonnes sont en matériaux plastique, le caisson de grave fait appel au bois. Il est recouvert d’une très belle finition noire texturée.

L’aspect un peut bas de gamme du plastique des colonnes n’est pas en adéquation avec la finition impeccable du caisson. Un plastique d’une plus forte densité et granité serait appréciable. La grille de protection du sub a la même perforation que celle des trois colonnes. Ces perforations sont circulaires et d’un petit diamètre (3 mm). Derrière les grilles, un tissu fin dissimule partiellement la présence des haut-parleurs. Les réglages de la mixette occupent la partie supérieure du caisson de grave. Les branchements s’effectuent sur la face arrière. Au chapitre des mensurations, la masse de l’ensemble est de 24 kg pour une hauteur totale assemblée de 2,04 m.

PLUS EN DÉTAIL

Comme évoqué précédemment, le caisson est en bois. Ses dimensions sont compactes – 370 x 450 x 450 mm –, et sa masse ne dépasse pas les 15 kg. Il sera donc très aisé de transporter et de manutentionner ce cube. Cette tâche est de plus facilitée par la présence de deux poignées dont le positionnement parfaitement dans l’axe du centre de gravité assure un transport en toute sécurité, même avec les trois colonnes en place. Ces trois colonnes sont presque identiques dans leur aspect et leur masse (582 mm hors tout et 3,25 kg). L’une d’elle ne possède pas la connexion haute et est donc un peu plus courte. Elle prend place au sommet de la colonne. Une autre ne possède pas de tweeter et a donc une masse sensiblement réduite. Elle se positionne à la base de la colonne. Afin d’installer dans le bon ordre les deux premiers éléments, il serait judicieux de pouvoir les repérer autrement que par cette légère différence de masse. Bien en retrait de la face arrière et de la face supérieure, une tôle métallique, pliée à 90°, laquée noir et sérigraphiée en blanc, rassemble toute l’électronique. Les potentiomètres rotatifs se trouvent ainsi parfaitement protégés d’éventuels chocs.

un article de

aurore bouit / thierry brugier

Pin It on Pinterest

Share This