Enceintes à courbure constante

Enceintes à courbure constante

Enceintes à courbure constante

juillet 2022Tutoriel Son

Rencontre du troisième type

Quel technicien du spectacle n’a jamais assisté à un débat passionné sur les mérites comparés des systèmes line source et point source ? Chacune des deux options a sa raison d’exister, ses champs d’application, ses atouts et limitations. Pour dépasser ce manichéisme, il est possible d’inviter dans les échanges un troisième type de solution de diffusion, à savoir les systèmes à courbure constante. Vous trouverez dans ce dossier tous les arguments pour jouer en société la mouche du coche.

Commençons par évoquer les principales caractéristiques des différentes catégories d’enceintes, point source, line source et courbure constante.

Les point source

Comme son nom l’indique, un système point source, que l’on peut traduire par « à source ponctuelle » désigne un système électroacoustique assimilable à un point de diffusion unique, émettant à partir d’un point. On tolère trouver dans le système plusieurs haut-parleurs, dès lors qu’ils sont proches les uns des autres. C’est le cas typique d’une enceinte à deux, trois ou plus de voies. Chacune des voies correspond à un haut-parleur spécialisé dans la diffusion d’une partie du spectre global.
À partir d’une source ponctuelle, la propagation du son se réalise sous forme d’une sphère – fig. 1. En pratique, les enceintes électroacoustiques sont équipées de guides d’ondes qui, comme le nom l’indique, orientent dans une direction privilégiée les ondes acoustiques produites par l’enceinte – fig. 2. Cela conduit à un contrôle de la dispersion, exprimé par des valeurs d’angles données par le fabricant. Une enceinte 90° x
45° diffusera la pression acoustique avec un angle de 90° dans un axe et 45° dans l’autre. Ces valeurs dépendent de la fréquence du signal ; la directivité est généralement plus prononcée au fur et à mesure que la fréquence augmente.
Contrôle de directivité ou pas, la forme des ondes acoustiques restituée par un système point source demeure pour autant de forme sphérique. En termes de rapport entre la distance et la pression résiduelle, une représentation géométrique permet de comprendre qu’à chaque doublement de la distance, celle-ci va être divisée par 4 – fig. 3.

En son, cela se traduit par une atténuation de la pression de 6 dB par doublement de distance – fig. 4.

Il est possible de constituer des arrays d’enceintes point source, en empilant les boîtes les unes sur les autres, comme cela s’est fait au début de la sonorisation de forte puissance, jusque dans les années 1990. On cherche ainsi à augmenter la pression acoustique disponible. Mais on introduit de multiples interférences acoustiques qui conduisent à une dégradation du son par filtrage en peigne, sans qu’il ne soit vraiment possible de remédier au problème – fig. 5.
Ce temps est révolu.

Les ligne source

Un système de sonorisation ligne source est un agencement d’un certain nombre de haut-parleurs point source. Ils sont généralement identiques, mais il est toutefois possible de trouver dans une même ligne des groupes de haut-parleurs différents, pour optimiser la couverture globale du système.
Les haut-parleurs point source sont tous disposés sur une ligne, d’où le nom ligne source, et le plus souvent à la verticale. Nous n’entrerons pas dans les détails, mais l’agencement doit respecter des critères tels que ceux définis dans la WST, formalisée dans les années 1990 par Christian Heil et Marcel Urban, les créateurs de L-Acoustics, sur la base de connaissances en acoustique admises depuis les années 1950.
Cet agencement permet un couplage constructif des ondes acoustiques entre elles, sur le plan dans lequel elles sont agencées.
De sphérique avec un système point source, l’onde acoustique propagée est passée cylindrique – toujours suivant un idéal théorique. Résultat, l’atténuation de la pression acoustique avec la distance n’est plus de 6 dB, mais seulement de
3 dB – fig. 6. L’objectif principal des systèmes ligne source est de projeter le son le plus loin possible avec une atténuation la plus faible possible.
Le principe du ligne source peut aussi être utilisé à l’horizontale, généralement pour des systèmes de subwoofers, toujours dans le but de focaliser l’énergie acoustique dans une direction. Ce sont des cas particuliers que nous ne détaillerons pas ici.

 

Un article d'

Eric Moutot

DANS LA RUBRIQUE SON, LIRE AUSSI...

Pin It on Pinterest

Share This