Entretien de la YAMAHA QL1

Entretien de la YAMAHA QL1

Entretien de la YAMAHA QL1

avril 2019 | Entretien Son

Une console qui en a sous le capot ?

Chic, élégante et au design raffiné, la console QL1 a tout d’une grande. Yamaha nous offre un produit qui saura séduire son public, comme les précédents l’ont fait sur notre territoire. L’intérieur est-il aussi intéressant que l’extérieur ? Voyons tout cela ensemble.

Yamaha fait partie de ces fabricants bien implantés dans notre paysage audiovisuel. Alors que dire lorsque l’on découvre une nouvelle machine ? Qu’espère-t-on y trouver finalement ? Qu’attend-on de ces grands constructeurs ?
Des nouveautés, des surprises, des bonnes idées, des « waouh, c’est génial » ?
Bien sûr. Mais on s’attend également à retrouver ce qui a bien fonctionné auparavant. Allez, ouvrons la bête ensemble et voyons ce qu’elle renferme…

LES PRÉCONISATIONS DU REVENDEUR

Mettre l’appareil hors tension est une sage idée que nous appliquons, bien sûr, tout comme le chiffon doux pour le nettoyage. Mais voilà qui est plus surprenant :

Renvoyer la console pour changer une pile CR2032 laisse un peu perplexe, non ? Aussi avons-nous contacté le service technique Yamaha qui a confirmé que la remarque était excessive et présente dans le manuel pour assurer un maximum de sécurité. Le réel danger est plutôt de perdre nos mémoires non sauvegardées. Attention donc à prendre cette précaution avant toute manipulation !

LES DIFFÉRENTES PARTIES DE LA CONSOLE

QL1 Nous allons voir que la console s’ouvre en deux, à la manière d’un capot de voiture qui se détacherait. La première partie (celle du bas) contient la carte mère, l’alimentation, les circuits d’entrées/sorties et quelques cartes de gestion. La seconde (celle du haut) renferme l’afficheur et ses cartes périphériques ainsi que les cartes faders et les fonctions des panneaux de contrôle. Commençons tout d’abord par ouvrir la console en retirant les deux panneaux latéraux, chacun fixé par trois vis à tête hexagonale HEX5 (1) . Puis retirons les sept vis PH2 sur chacun des côtés (2) .

Sur la face arrière, dévissons les 5 vis PH2 (3) . Enfin, sur la face avant, ôtons les 5 vis, toujours en PH2 (4) . Nous pouvons à présent ouvrir la console en soulevant le couvercle arrière par le haut de l’afficheur (5) . Les deux parties de la console sont reliées par un faisceau de câbles avec connecteurs SMT, que l’on retrouve communément sur les consoles Yamaha. Cette fois-ci, tout est regroupé sur le fond et il nous faut les retirer afin de séparer les deux ensembles. Pour nous aider dans cette opération, il est possible de maintenir le capot ouvert grâce à une cale de bois. Un outil spécial est utilisé par les services techniques agréés Yamaha.

Pin It on Pinterest

Share This