Espace Concept

Espace Concept

Espace Concept

mars 2019Reportage Entreprise

un article de

Alain-Marc Malga

Un service de proximité dans une structure de dimension internationale

Le nom d’Espace Concept est lié au tout numérique, dont Alain Roy fut dès 2007 le F.A.N. (*) de la première heure. On ne compte plus ses défis dans le domaine classique et de variétés, qu’il s’agisse d’un ciné concert (Pirates des Caraïbes au Zénith de Strasbourg – Archives RéalisaSon N° 78) ou du show pop symphonique débridé d’OdinO qui tint l’affiche à Bobino (SONO Mag n° 432), ou encore du développement d’outils facilitant le travail de ses confrères prestataires, comme les fameuses « Huches à pain » permettant d’utiliser les interfaces DMI-2. Portrait d’un passionné et de sa petite entreprise Franc-comtoise.

Alain Roy : J’ai d’abord créé Espace 25 avec pour activité une station de radio et des sons et lumières. Je résidais à Baume-les-Dames (Doubs), un village situé au fond d’une vallée « oubliée » des ondes radio. Du coup, les Baumois ont attendu 1985 pour recevoir leur première radio hertzienne !
Je participais à la vie locale avec le soutien de la commune mais je me suis retrouvé à contrecœur coincé dans ce rôle. J’exerçais parallèlement dans le live avec, là encore, une issue inattendue. Alors que je recherchais une console de façade, je me suis retrouvé pour le même prix à la tête d’un studio d’enregistrement équipé d’uneTascam M600 (32 voies + magnéto bande 1’’,Dolby, etc.) ! Je me suis empressé de transformer tout cela en studio mobile pour sonoriser les formations musicales de la région, l’occasion de retrouver les copains musiciens. L’activité est devenue partagée entre le live et la réalisation musicale pour la publicité radio, ceci jusqu’en 1991, date à laquelle notre station radio a été exclue de la redistribution des fréquences, ce qui mettait un terme à notre activité FM.

LES ASSOCIÉS

Durant quelques années, je suis parti en tournée avec des groupes, avec Trafic Musique (TinTin), puis à l’étranger jusqu’à plus soif. Retour en France, fin des années 1990, avec la fabrication de pare-flammes au gaz entre autres vus sur les plateaux télé et les tournées de Johnny Hallyday, Sting, Michel Sardou, Jean-Michel Jarre, etc. A la même période, je me suis associé avec Michel Bernard, un collègue éclairagiste partenaire de presque toutes les prestations. Nous avons fusionné nos enseignes respectives, Espace 25 et Concept Eclairage, pour créer Espace Concept. L’expérience acquise avec les déconvenues observées lors du déclin de la société Trafic Musique a mis en évidence la nécessité d’une maîtrise de la gestion. Nous avons embauché Virginie Guy, d’abord à mi-temps avant de l’intégrer dans la société et de lui attribuer des parts sociales.

Pin It on Pinterest

Share This