ETC ColorSource Spot V

par | 10 Mai 2024 | n°499, Test Lumière & Vidéo

Plutôt que de nous proposer son fer de lance (la Source Four LED Série 3 que nous avons déjà testée), ETC nous présente aujourd’hui la ColorSource Spot V, projecteur moins connu à source multispectrale RVBIL pour plus petits budgets.

Aspect extérieur

ColorSource Spot V profite de toute la gamme de lentilles à focale fixes d’ETC, les deux zooms 15°-30° et 25°-50°, un fresnel et une cycliode, ce qui en fait le projecteur le plus versatile de ce comparatif. À l’arrière, outre les connecteurs standard, une antenne permet d’utiliser le protocole multiverse. Le marché Américain se concentrant sur les focales fixes, ETC n’a cependant pas rafraîchi sa gamme d’optiques zoom depuis 1994, ce qui devient nécessaire.

Les menus

Le module NFC permet de paramétrer le projecteur à l’aide de l’application ETC Set Light. Celle-ci est gratuite et permet de d’adresser les projecteurs en série en approchant votre téléphone du symbole NFC.
Si ce dernier ne dispose pas de NFC, on regrette que les trois boutons de paramétrage soient d’aspect fragile, et l’écran de seulement trois caractères. ETC nous propose quatre modes DMX entre un et huit paramètres. Sans DMX, un preset peut être restitué, qui dépendra de la configuration effectuée sur l’écran.

Performances

Contrôle DMX
La philosophie d’ETC ici est « laissez le projecteur faire son travail ». Les modes DMX sont très simples, mais tout le travail est fait par l’algorithme développé par ETC, et fonctionne encore mieux en coordination avec une console Eos, qui connaît les projecteurs grâce à des profils colorimétriques incorporés aux fichiers de fixture. Résultat ? Des couleurs quasiment identiques à ce que nous a proposé notre 614SX témoin sans prise de tête. Seul le blanc est handicapé par la matrice cinq LEDs, avec des teintes très bonnes, mais un rendu des couleurs en-deçà de ses concurrents. On mesure 2 050 lux à 5 m à 25°.

Lumière et optique
Le blanc proposé par ETC n’utilise pas le plein potentiel de la source pour proposer un rendu maîtrisé. Résultat, le derating est inexistant, on trouve même légèrement plus de lumière au bout de dix minutes qu’à l’allumage. Sur les zooms, gobos et couteaux manquent un peu de netteté, mais ça reste homogène. Les LEDs indigo sont particulièrement efficaces pour aller chercher des bleus profonds.

Volume sonore
ColorSource Spot V est un projecteur étonnamment silencieux. Bien sûr, un mode de ventilation rapide existe (53 dB(A) à 1 m), mais en automatique, c’est à peine si on entend la machine, et ce tout le long de notre test de derating d’une heure.

Loading...