EUROPE : LIMITATION DES VOYAGES NON ESSENTIELS

EUROPE : LIMITATION DES VOYAGES NON ESSENTIELS

EUROPE : LIMITATION DES VOYAGES NON ESSENTIELS

21 Mar 2021 | News Éco & Social / Divers | 0 commentaires

Alors que plusieurs Etats de l’UE ont décidé de durcir les restrictions de circulation, avec la limitation des voyages « non essentiels » ou, pour les Pays-Bas et la France, un couvre-feu mis en place respectivement à 21 h et 18 h, la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a indiqué que tous les voyages non essentiels devraient être fortement déconseillés à l’intérieur d’un même pays, mais aussi d’un pays à l’autre. Les dirigeants des pays de l’UE ont donc coordonné la riposte à adopter face aux évolutions liées aux variants du coronavirus. Ainsi, la Commission a proposé, le 25 janvier, une mise à jour de la coordination des mesures de restriction de libre circulation dans l’UE, qui concerne les deux domaines dans lesquels les Etats membres ont déjà accepté de collaborer. Il s’agit d’une mise à jour des couleurs de la cartographie des zones à risque avec l’introduction d’une nouvelle couleur « rouge foncé » qui désignera les zones où le virus circule à des niveaux très élevés. A l’exception des habitants des zones frontalières et des déplacements essentiels, les voyageurs venant d’une telle zone auront l’obligation d’avoir effectué un test avant leur arrivée et de respecter une quarantaine. Concernant la vaccination, l’UE tente d’accélérer le processus d’approbation des vaccins par l’Agence européenne des médicaments (EMA). Quant aux stocks, six contrats de commande de vaccins ont été signés et deux autres sont en négociation. Les Etats sont incités à accélérer la vaccination, afin de protéger 70 % de la population adulte d’ici à la fin de l’été 2021. Enfin, la création d’un certificat de vaccination « standardisé » dans l’UE a été demandée par la Grèce mais, compte tenu des incertitudes quant à l’efficacité du vaccin, cette idée est écartée pour le moment. 

Pin It on Pinterest

Share This