Expérience immersive Aura, Invalides

par | 10 Juil 2024 | n°501, Reportage Son

Son et image immersifs XXL avec Nexo

Depuis quelques mois, le Dôme des Invalides reprend vie en accueillant l’expérience immersive Aura, alliant mapping vidéo, lumières et musique. Le son immersif à 360° signé Nexo est à la hauteur des enjeux et de la majesté du site, et se joue des obstacles acoustiques et des contraintes d’installation…

Depuis septembre 2023 se déploie à Paris, plusieurs soirs par semaine à la tombée de la nuit, un spectacle immersif vidéo/lumières et son : « Aura Invalides ». Une création originale sublimant le Dôme, partagée à chaque fois par plusieurs centaines de spectateurs, signée Moment Factory, produite par Cultival et en partenariat avec le musée de l’Armée. La musique est partout, et les murs prennent littéralement vie grâce à des projections vidéo dynamiques et des effets d’éclairage et laser d’une incroyable précision. Compte tenu des dimensions du site, de son acoustique, de son architecture, quelles sont les solutions techniques, et avec quel matériel ? Quels enjeux, dans le cadre d’un spectacle développé pour durer de nombreuses années ? Quel est l’historique de ce projet, qui s’est étalé sur plusieurs années ? Réponses avec Olivier Schmitt, directeur technique chez Moment Factory ; Marc Pioger, responsable commercial chez Novelty Intégration ; et Christophe Girres, ingénieur et support technique chez Nexo.

L’historique du projet Aura Invalides

En 2019, Thibaut Manchon et Sibylle Confland, dirigeants de l’opérateur culturel français Cultival, découvrent et apprécient l’expérience multimédia immersive Aura à la Basilique Notre-Dame de Montréal. D’une durée de 45 minutes, découpé en quatre actes avec déambulation libre du public, servi par une musique originale pour chœurs et orchestre et basé sur une immersion visuelle maximale, le show/expérience séduit plus de 200 000 spectateurs par an. Or, il se trouve qu’une activité-phare de Cultival est de proposer des offres culturelles touristiques innovantes dans des sites exceptionnels…

Séduits et convaincus, Thibaut et Sibylle prennent contact avec le studio qui a développé Aura, Moment Factory (lire encadré). Leur idée : transposer le concept à Paris. Mais où ? Cultival le propose au musée de l’Armée-Invalides, pour lequel il organise depuis plusieurs années des visites privées du dôme. Le musée, de son côté, cherchait à remonter la notoriété du dôme et à redynamiser son image, un peu en retrait par rapport à l’hôtel des Invalides en général et au musée de l’Armée. L’affaire est conclue, un cahier des charges établi… Et la période du Covid permet à Cultival de se consacrer à la rédaction des accords et à boucler le financement du projet.

01 SON REPORTAGE Aura Invalides Ouverture

En 2021, le projet a mûri, et il est temps de lancer le design technique d’un côté, la création des contenus son/vidéo/lumières de l’autre. Un appel d’offres est ensuite lancé pour le côté technique ; c’est Nexo, partenaire de longue date de Moment Factory, qui est choisi pour le côté diffusion sonore. Novelty, qui intervient souvent dans la Cour des Invalides, assurera la vente, l’installation, le réglage et l’exploitation (avec technicien opérateur sur place et maintenance). De surcroît, Moment Factory se voit confier la réfection de l’éclairage architectural du dôme : projecteurs sur les attiques, les fenêtres du dôme, la coupole… utilisé en journée pour les visites, mais évidemment intégré au show multimédia.

L’objectif est de sublimer l’aspect patrimonial et la beauté architecturale du dôme, sans jamais compromettre son intégrité. Tous les équipements et décors ont été conçus conformément aux recommandations des autorités compétentes en matière de conservation préventive, pour les intégrer le plus discrètement possible au site. L’ancrage narratif du spectacle est puisé dans l’histoire plurielle du lieu, en s’appuyant sur des symboliques fortes, mais il suscite un monde immersif propice à éveiller l’imagination des visiteurs et à révéler l’aura du dôme. Le but est de susciter l’émotion, de solliciter la sensibilité du public, afin d’établir une connexion intime avec le monument et de générer un émerveillement collectif.

Loading...