FOCUSRITE REDNET X2P

FOCUSRITE REDNET X2P

FOCUSRITE REDNET X2P

octobre 2018 | Test Son

un article de fabrice chantôme

La petite boîte rouge

Quel chemin parcouru pour la gamme RedNet de Focusrite depuis sa première présentation en France en mai 2013 au sein des regrettés studio Davout ! Entre-temps, le protocole Dante conçu par la société australienne Audinate s’est imposé comme l’acteur dominant de l’audio en réseau et la gamme RedNet a évolué pour répondre à tous les besoins et devenir financièrement plus accessible. La petite X2P en est le parfait exemple.

La RedNet est une petite boîte de 140 par 104 mm arborant fièrement la couleur rouge et la finition en alu brossé chère à la marque. Son application est double ; proposer un contrôle de qualité de l’audio circulant sur le réseau Dante, mais aussi l’envoi vers celui-ci de deux sources sonores. On imagine bien la X2P dans la cabine de journalistes commentant en direct un événement sportif, dans un complexe studio multisalle pour effectuer des enregistrements additionnels ou dans un live divisé en plusieurs espaces scéniques. Elle intègre deux canaux de préamplification micro/ligne/instrument de la série Red Evolution déjà rencontrés dans la Red 8 Pre testée dans le numéro 433 de SONO Mag. Vous pouvez donc vous reporter à ce banc d’essai pour retrouver les mesures effectuées par Patrick Tuchais en septembre 2017, et montrant les très bonnes performances audio des circuits.

Rappelons que ces préamplis analogiques sont contrôlés numériquement et proposent l’activation de la fonction AIR destinée à simuler la couleur sonore des plus coûteux modèles ISA et de leurs transformateurs en changeant l’impédance d’entrée. Le constructeur mentionne un gain de +2 dB à 10 kHz et -2 dB à 20 kHz, mais nos mesures avaient plutôt relevé un boost généreux d’environ +4 dB confirmé à l’écoute, nous y reviendrons. Les entrées analogiques se font sur connecteur combo XLR symétrique et jack pour les instruments. Deux sorties ligne sur XLR permettent l’écoute sur enceintes actives tandis qu’une sortie jack 6,35 mm stéréo est prévue pour brancher un casque à l’ampli dédié annoncé comme très puissant. Bien sûr, chaque sortie dispose de son réglage de volume et un bouton Mute est là pour couper la sortie monitoring. A l’arrière, on trouve deux connecteurs Ethercon à verrouillage pour le raccordement au réseau et pour chaîner d’autres périphériques. Le premier permet l’alimentation par Ethernet (PoE pour Power over Ethernet), mais une alimentation secteur externe est fournie et son connecteur se verrouille par rotation d’un quart de tour.

DANS LA RUBRIQUE SON, LIRE AUSSI...

Share This