Harman JBL VTX A8

Harman JBL VTX A8

Harman JBL VTX A8

juin 2019 | Reportage Son

un article de 

gisèle clark

Il s’est fait un peu attendre, mais le voilà, le VTX A8 de chez JBL. Est-ce le petit frère du A12 ? Oui et non, car ce n’est pas le même en plus petit. Mais lui aussi a de la matière grise sous le capot et, côté accastillage, il rivalise d’ingéniosité. Nous avons fait le tour du propriétaire avec Laurent Delenclos (alias Bellote), directeur technique de Freevox et champion du calage de systèmes.

Cela fait déjà trois ans que Samsung a acquis Harman, à une époque où ce dernier était en pleine restructuration. L’activité « son automobile » d’Harman représentant, avec le matériel audiovisuel grand public et le « connecté », la plus grande part de son marché, nous étions inquiets de voir peut-être le secteur audio pro sacrifié sur l’autel de la rentabilité. Nous voilà rassurés. Le A8 (pour 8”) et son compagnon subwoofer B18 (18”) viennent positionner la technologie VTX de JBL Professional pour la location et l’installation de salles ou scènes de plus petites jauges que le A12.

TROIS VOIES ET HUIT TRANSDUCTEURS

Côté fabrication, on retrouve les transducteurs JBL propriétaires et une conception acoustique de guide d’ondes haute fréquence de dernière génération pour assurer une couverture horizontale homogène, tandis que le B18 assure la réponse en basse fréquence des systèmes VTX en-dessous de 30 Hz. Comme l’a expliqué Bellote lors de la présentation du système dans les grands salons du Hyatt Regency Paris Etoile, il ne suffisait pas de prendre une table à dessin pour réduire d’un tiers le A12. C’était un peu plus compliqué.

Pin It on Pinterest

Share This