HK Audio Polar 12

HK Audio Polar 12

HK Audio Polar 12

février 2021Test Son

Simple et efficace ?

HK Audio est né en 1979 dans une petite boutique du sud-ouest de l’Allemagne. Depuis, le petit bébé a bien grandi. Avec les séries Lucas, la marque s’est imposée comme une référence de la sonorisation de petits concerts et accompagne sur les routes beaucoup de musiciens souhaitant être autonomes sur le plan de la technique. Après la série Elements, qui se présentait déjà sous la forme de colonne, HK Audio nous a concocté la série Polar, déclinée en 10 et 12”.

PRÉSENTATION

Les dimensions ainsi que la masse du système Polar 12 sont généreux : 67 cm de hauteur pour 22 kg. Le sub est équipé d’un haut-parleur de 12”. Il reçoit sur la face supérieure une poignée pour le transport et le module mixage. Sur sa face arrière se trouve l’amplificateur. A la base du sub et en avant de la grille de protection, une avancée augmente la surface de contact avec le sol afin d’améliorer la stabilité de l’ensemble du système. Les colonnes sont de deux types. Un module intermédiaire sans haut-parleur et un équipé de 6 médiums au néodyme de 3” et d’un moteur d’aigus de 1”. L’emploi du néodyme réduit la masse, la colonne frôle juste les 4 kg. L’ensemble est très clairement construit pour durer. La qualité et la robustesse de la pièce de liaison des colonnes pourraient servir de modèle à certains fabricants. L’esthétique de l’ensemble n’est pas en reste, HK a su marier construction robuste et design.

EXPLOITATION

L’assemblage des colonnes sur le sub ne présente aucune difficulté. Les entrées de la mixette sont au nombre de quatre. Les deux premières, pourvues d’un connecteur combo XLR/jack, sont identiques et destinées à recevoir une modulation de niveau microphone ou ligne. La sélection de ce niveau est confiée à un commutateur à glissière. La troisième entrée sur jack 6,35 mm asymétrique peut recevoir un instrument. Le potentiomètre de réglage de l’entrée 4 destiné au lecteur MP3 ou source ligne ajuste aussi le niveau du signal audio Bluetooth. Le dosage entre la source ligne et la source Bluetooth se fait par l’ajustement de l’une ou l’autre de ces sources. Le DSP gère des paramètres non relatifs aux entrées et agit uniquement sur l’audio diffusé par le système. Il permet un ajustement de l’égalisation de sortie avec un réglage du niveau des aigus, des graves et, pour les médiums, un choix de la fréquence de 70 Hz à 12 kHz. Cette égalisation est complétée par la possibilité de choisir parmi trois courbes : Music, Voice et DJ. Il est possible de caler un délai sur la sortie. La plage de réglage s’étend de 0 à 100 m. Ce délai concerne aussi bien les subs que les médiums-aigus. Concernant l’équilibre du spectre, un potentiomètre rotatif permet de doser le niveau du sub. L’unique sortie est une embase XLR qui reprend l’ensemble du mix des différentes sources connectées à la Polar 12.

BILAN

Les produits HK ont très bonne presse auprès des musiciens et des studios de répétitions. La Polar 12 n’entachera pas cette réputation, bien au contraire. C’est un système bien construit et solide. Il suffit d’observer la pièce d’interconnexion des colonnes pour en être persuadé. Certains pourront regretter l’absence d’interface pour tablette ou pour smartphone mais ils se réjouiront de la simplicité des réglages disponibles pour les entrées. Les ajustements proposés par le DSP sont intuitifs, et le recourt au manuel d’utilisation n’est pas nécessaire. La Polar 12 est un système parfait pour les musiciens désireux de s’équiper dans un kit efficace qui ne leur fera pas perdre de temps. Pour les mêmes raisons, il trouvera sa place dans les parcs de location, idéal pour la location « comptoir », sans qu’il soit nécessaire de passer des heures à expliquer le fonctionnement du produit au client.

un article de

aurore bouit / thierry brugier

DANS LA RUBRIQUE SON, LIRE AUSSI...

Pin It on Pinterest

Share This