Journées Privilège MSC

Journées Privilège MSC

Journées Privilège MSC

novembre 2021Reportage Entreprise

C’est bon pour le moral !

MSC Distribution a donné le coup d’envoi de la rentrée avec quatre journées Privilège qui ont rassemblé ses clients importants. Le dernier jour, dédié aux professionnels de l’événementiel, a permis à certains de découvrir les 6 800 m2 des nouveaux locaux de l’entreprise, portant l’ensemble à 12 000 m2, et quelques-unes des 9 350 références des 25 marques que compte son catalogue de 700 pages.

« C’est la première fois depuis fort longtemps que mes mains touchent celles de quelqu’un d’autre ! » Cette phrase, entendue à plusieurs reprises au cours de ces journées par Nicolas Bézard, PDG du groupe, en dit long sur la nécessité qu’il y avait de renouer avec le contact humain après dix-huit mois de privations en tous genres.

C’est donc dans une ambiance détendue, et dans le respect des consignes, passe sanitaire en guise de sésame, que s’est déroulé un show préparé par les équipes de MSC, mettant en démonstration, dans une salle de 350 m2 et 12 mètres de hauteur sous plafond, les produits lumière, lyres, lasers, machines à fumée, et son, avec notamment le dernier système line array de FBT. Les produits d’installation et d’intégration avaient aussi leur place dans un vaste espace dédié. La visite comprenait également le stock, avec l’observation du mode de fonctionnement logistique permettant de garantir une livraison en 24 heures partout en France pour les commandes passées avant 16 h. Petite anecdote : un prestataire qui assistait au travail d’une filmeuse automatique sur la chaîne d’emballage vit passer sa propre commande ! Il a donc pu repartir avec.

12 M€ DE STOCK

« Lors de cette dernière journée, on avait l’impression sur que le virus avait disparu, et c’était un vrai bonheur, relate Nicolas. Après un mois de janvier 2021 à l’image de celui de 2020, donc catastrophique, depuis juin, c’est beau fixe. Si la tendance persiste, on pourra dire que le Covid est derrière nous, et qu’on aura appris à vivre avec. Cela nous a obligés à revoir l’avenir car, pendant toute cette période, chacun était fébrile – voire frileux – sur les approvisionnements. Nous avons pris le chemin inverse, en maintenant le contact avec la clientèle. Et, dès les premières annonces de déconfinement, nous avons stocké énormément de produits. Les deux entrepôts sont quasiment pleins et on se tient prêts pour une fin d’année tonitruante, car nous limitons les problèmes d’approvisionnement. Pourtant, certaines marques ont annoncé des ruptures de stock jusqu’à septembre 2022 et, comme tout le monde, nous rencontrons des difficultés – pénurie de containers et prix prohibitifs de ces derniers, manque de place sur les bateaux et dans les trains, etc. Ceux qui ont baissé la garde en laissant les produits dans les usines ne seront pas dans le peloton de tête en fin d’année. Si on veut se battre face à nos confrères étrangers, il faut avoir les produits ici et maintenant. »

MSC SUR LE TERRAIN

Le groupe MSC représente deux entités distinctes, avec la partie grand public (sonovente.com/univers-sons.com), qui affiche un portfolio de 1 300 000 clients, et la division B-to-B, dédiée aux professionnels de l’événementiel (msc-distribution.com), qui compte cinq personnes : Philippe Mellier (directeur commercial grands comptes et export), Jérôme Garnier (région Ouest et prestataires Paris), Valérie Van Kerkhoven (région Est Paris et export), Samuel Germain (région Sud) et Guive Akbar (Belgique). MSC fonctionne sur un système de puzzle mis en place à tous les niveaux, du marketing à l’après-vente, avec un SAV de 350 m2.

un article de

gisèle clark

DANS LA MÊME RUBRIQUE, LIRE AUSSI...

Pin It on Pinterest

Share This