LA LOI DES 19 X 15

LA LOI DES 19 X 15

LA LOI DES 19 X 15

novembre 2015 | Test Lumière & Vidéo

Deuxième partie

Après avoir consacré le mois dernier notre dossier aux modèles compacts, voici la seconde partie de ce dossier sur les lyres 19 x 15W. Vous y retrouverez des appareils qui ne se contentent pas d’éclairer. Leurs fonctions graphiques sont, sinon prépondérantes, au moins fondamentales. Le contrôle pixel par pixel est ici systématique, avec plus ou moins de succès.

Attention ! Cela ne veut pas pour autant dire que nous avons affaire à des machines de contre ! Ce sont bien des Wash qui trouvent leur place en latéral ou à la face. Des appareils éclairants, des distributeurs de Lumen, voire des produits de Lux. Dans tous les cas, des dispositifs dont la polyvalence est exceptionnelle. Leurs fonctions graphiques s’expriment dans deux domaines différents, en vision directe et volumétrique. En vision directe, la pixellisation est reine. Le travail sur les Patterns, c’est-à-dire les bibliothèques de formes et de mouvements est important. Ne négligeons surtout pas la spontanéité de l’utilisation, pour laquelle une bonne charte DMX séduira autant qu’un canal d’effets supplémentaire. Pour le volumétrique, les constructeurs exploitent deux pistes, à savoir faisceau Beam et lentille rotative. Évidemment, tout est histoire de faisceau, d’optique et de qualité de focalisation. Les contreparties de cet attirail technologique semblent évidentes : le poids et le volume des machines sont en nette augmentation par rapport à la première partie de ce dossier. Les prix peuvent aussi réserver des surprises, et pas forcément comme vous pouvez l’imaginer. Je vous souhaite une excellente lecture au pays des pixels.

Newsletter

Rejoignez la mailing list de SONO Mag et recevez chaque semaine les dernières News.

DANS LA RUBRIQUE LUMIÈRE & VIDÉO, LIRE AUSSI...

Share This