La Nuit des jardins de lumière

La Nuit des jardins de lumière

La Nuit des jardins de lumière

mai 2019 | Reportage Son

un article de 

gisèle clark

Un parcours sonore signé Alive

Le château de Lunéville, en partenariat avec le département de Meurthe- et-Moselle et la région Grand Est, organise tous les ans la Nuit des jardins de lumière. A ce régal pour les yeux, dans lequel chaque édition invite une troupe différente, s’ajoutait cette année celui des oreilles, car les spectateurs étaient plongés dans une bulle sonore assurant la multidiffusion dans tout le parc. Soixante-dix enceintes autonomes, et pas le moindre bout de câble à l’horizon !

Pour cette neuvième édition, c’est la compagnie bisontine La Salamandre, avec la complicité des compagnies Les Rémouleurs, Les Poussières et la Batucada Del Mundo, et en partenariat avec La Méridienne, scène conventionnée du théâtre de Lunéville, qui proposait ses chorégraphies et ses installations enflammées aux visiteurs invités à déambuler dans le parc du château. Après une parade de lanternes conduite par des habitants du Lunévillois, la soirée se clôturait sur la terrasse du château avec un spectacle en référence à l’anniversaire du premier incendie qui toucha le bâtiment, il y a trois cents ans, en janvier 1719. Le show réunissait des cracheurs et lanceurs de feu, des danseurs, des acrobates équipés de torches descendant en rappel depuis les fenêtres et des chorégraphies de combats. Tout l’art de jouer avec le feu, en quelque sorte.

 Pour réaliser l’installation sonore, le prestataire Alive Events s’est appuyé sur un système d’enceinte autonome qu’il avait lui-même conçu il y a deux ans pour une course cycliste mythique sur laquelle le parcours est sonorisé sur deux kilomètres, au départ et à l’arrivée de chaque étape. Pas question dans ces conditions d’installation plus qu’éphémères de tirer des câbles, d’où l’idée de réaliser sur mesure des enceintes actives intégrant également un émetteur-récepteur HF pour capter le signal et le relayer à l’enceinte suivante. A cela s’ajoute une batterie rendant l’enceinte totalement autonome pendant presque huit heures. Elle dispose également d’une sortie permettant de lui coupler une enceinte passive complémentaire.

Pin It on Pinterest

Share This