La régie son pas à pas #4

La régie son pas à pas #4

La régie son pas à pas #4

octobre 2018 | Tutoriel Son

Un article de
Olivier Chambin

4e partie la prestation

La meilleure des préparations n’évitera pas les imprévus : quotidien de la vie du régisseur, les aléas seront d’autant mieux gérés avec l’expérience, une méthodologie et de la rigueur sur le terrain. Une mise en œuvre efficace réduira la place possible pour les incertitudes. Voyons comment tendre au mieux vers ce confort de travail.

LISTE DE COURSES

L’arrivée sur le lieu d’un événement est toujours mouvementée : rendez-vous avec son contact, accès du véhicule, déchargement. Des tâches qui se suivront d’une liste de points techniques à assurer :

• Une bonne répartition de la puissance électrique entre la scène (plateau et backline), la façade et les retours. Elle évitera la coupure intempestive d’un disjoncteur surchargé.

• La mise en place de la façade : accroche, orientation, élingues et amplification. Elle permet d’obtenir le résultat sonore attendu, la sécurité et l’ergonomie de travail.

• Dispositions des retours suivant les plans de scène. Garder du mou sur les câbles et une annotation du circuit auxiliaire en bas de chaque retour facilitera les balances.

• Equiper les pieds de leur micro correspondant, suivant le patch. Un sous patch placé vers la batterie et les synthés facilite l’installation des musiciens.

• Il est possible de vérifier les connexions entre la scène et la console, grâce à un micro statique branché successivement sur les entrées du patch. Il sera reçu dans la console tranche après tranche, en enclenchant les alimentations 48 V. Cette manip évitera les inversions de patch, et validera le fonctionnement des différents câbles et alims fantômes.

DRESSER LA TABLE

Préparer une console revient à organiser son espace de travail : labels, routing, 48 V, préparation des effets ou disposition des faders. Une configuration claire et logique rendra le travail plus fluide. Une mémoire de scène, préalablement réalisée sur un ordinateur, permet un gain de temps précieux le jour de la presta. Pour vérifier la bonne configuration du plateau, une source audio (CD, ordi, micro) est envoyée dans chaque retour (via les auxiliaires pré-fader). Les erreurs de câblage ou de routage seront vite découvertes. Après le calage de la diffusion, des musiques de référence serviront à l’écoute des retours, de la façade et des rappels pour un ajustement des niveaux, délais et corrections.

RECEVOIR SES HÔTES

Le régisseur doit avant tout faciliter l’expression des musiciens, il est leur principal interlocuteur. Souvent stressés par la scène, fatigués du voyage, pas forcément familiers des lieux, les artistes demanderont de l’attention lors de leur installation. C’est également le moment de prêter une oreille attentive à chaque instrument, et de placer les micros où il faut, où cela sonne le mieux.

DANS LA RUBRIQUE SON, LIRE AUSSI...

Share This