L’Array Processing de D&B

L’Array Processing de D&B

L’Array Processing de D&B

décembre 2015Reportage Son

Un article de

Cédric Huet

Distribution générale d’énergie acoustique !

On le savait depuis longtemps : le son se propage dans l’air, en s’altérant avec la distance. Lorsque vous vous retrouvez bloqué dans la foule à plus de 100 mètres de votre artiste préféré, les pieds dans la boue alors que vous n’aviez prévu qu’une paire de tongs en cette magnifique journée ensoleillée, vous commencez un peu à maudire les lois de la nature. Surtout quand votre meilleur pote vous certifie que le son était « morteeelllllll » devant la régie ! Chez D&B, on ne l’entend pas de cette oreille. SONO Mag s’est donc rendu au festival Rock en Seine pour vous faire découvrir l’Array Processing, sorte de révolution de l’optimisation des systèmes Line Array actuels, tant dans son concept, sa mise en œuvre, que dans les résultats.

Le transport des ondes sonores a toujours été fastidieux, contraint par de très nombreuses variables, les lois physiques, les évolutions technologiques. Un long chemin a toutefois été parcouru ces dernières années, notamment avec la conception des systèmes Line Array. Forte du succès de ses différents systèmes J, V, Y, pour ne citer qu’eux, la firme allemande D&B s’attaque aujourd’hui à leur optimisation grâce à une nouvelle fonction, l’Array Processing, intégrée au logiciel de prédiction Array Calc, dans sa version 8, et associée aux amplis D80 et D20 de la marque.

LE CONCEPT

Rendez-vous est donc pris avec Xavier Cousyn, du support technique de D&B France, au festival Rock en Seine sur le domaine de Saint-Cloud, où les quatre scènes sont équipées en D&B par le prestataire On Off . Très chaleureusement reçus par nos copains de la scène n°2, dite « Scène de la Cascade », nous nous installons tranquillement devant les écrans de Loïc, le caleur du système J pour cette scène.

Newsletter

Rejoignez la mailing list de SONO Mag et recevez chaque semaine les dernières News.

Pin It on Pinterest

Share This